BFMTV

"West Side Story" de Steven Spielberg banni dans les États du Golfe

West Side Story de Steven Spielberg

West Side Story de Steven Spielberg - Amblin

La présence dans le film, d'un personnage trans joué par l'interprète non-binaire Iris Menas, dérange plusieurs pays du Moyen-Orient. Disney a refusé de couper les scènes avec le personnage.

La nouvelle version de West Side Story signée Steven Spielberg, histoire d'amour intemporelle célébrant le vivre-ensemble et l'union des communautés, ne sera pas diffusée dans les Etats du Golfe (Arabie Saoudite, Émirats Arabes Unis, Oman, Koweit, Qatar, Bahreïn), rapporte Variety.

La présence dans le film, d'Anybodys, personnage trans joué par l'interprète non-binaire Iris Menas, dérange. Disney a refusé de couper les scènes où figure ce personnage, ce que demandaient le sultanat d'Oman et le Qatar. En Arabie Saoudite et au Koweit, le film n'a pas reçu de sortie.

Les Etats du Golfe sont coutumiers de ce genre de censure. Les Eternels, la nouvelle production du studio Marvel, ne sortira pas au cinéma dans trois pays du Moyen-Orient - Arabie Saoudite, Koweit et Qatar - à cause d'une scène montrant deux hommes en train de s'embrasser.

Pixar et Marvel censurés

La sortie des Eternels, dans ces pays, le 11 novembre, a été annulée après le refus de Disney de couper les scènes montrant une famille homoparentale incarnée par Brian Tyree Henry (Phastos) et Haaz Sleiman (Ben).

Début 2020, En avant de Pixar avait été censuré en Russie, et interdit dans plusieurs pays du Moyen-Orient (Koweit, Oman, Qatar et Arabie Saoudite) en raison d'une brève référence à l'homosexualité d'un personnage, une policière évoquant, au détour d'une phrase, sa compagne.

En Russie, la réplique du personnage avait été censurée. Le mot "petite amie" avait été remplacé par celui, plus neutre, de "partenaire". La Russie avait déjà censuré en 2019 pour des raisons similaires Rocketman et Avengers: Endgame.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV