BFMTV

Tom Cruise veut tourner un film dans l'espace avec Elon Musk et Space X

Tom Cruise le 5 juin 2017 à Mexico -

Tom Cruise le 5 juin 2017 à Mexico - - Alfredo Estrella - AFP

La star américaine rêve de tourner dans l'espace. Il s'est allié pour cette occasion à Space X et la NASA.

Il a escaladé à mains nues la façade du Burj Khalifa à Dubaï et sauté en parachute à 7.500 mètres depuis un avion militaire. À 57 ans, Tom Cruise rêve désormais de tourner dans l'espace.

Selon les informations du site spécialisé Deadline, l'acteur qui réalise lui-même toutes ses cascades prépare avec la NASA et Space X, la société d'Elon Musk, un film d'aventure destiné à être tourné dans l'espace. La NASA a confirmé de son côté que Tom Cruise se prépare bien pour tourner un film à bord de la Station spatiale internationale. Le film, qui est en cours de développement, ne sera pas un épisode de la franchise Mission: Impossible. Aucun studio n'est encore attaché à ce projet.

"Un film spatial dans l'espace"

Ce rêve occupe Tom Cruise depuis le début des années 2000. À l'époque, il devait le réaliser avec James Cameron. "Il y a quinze ans, j'ai proposé à Tom Cruise l'idée de faire un film spatial dans l'espace", a raconté en 2018 le réalisateur à la revue Empire:

"J'avais un contrat avec les Russes en 2000 pour aller dans la Station spatiale internationale et y tourner un documentaire en 3D. Puis je me suis dit, 'nous devrions y faire un film.' J'ai donc dit [à Tom]: 'Toi et moi, nous allons prendre deux places dans le Soyouz, mais quelqu'un doit nous entraîner pour devenir des ingénieurs aérospatiaux.' Tom m'a répondu: 'Pas de problème, je vais m'entraîner.'"

Le projet était cependant rapidement tombé à l'eau: "Nous avions quelques idées, mais c'était conceptuel", avait indiqué James Cameron, désormais attelé, depuis la Californie, à la conception des mondes imaginaires de Pandora pour sa série Avatar.

En attendant cet ambitieux projet, Tom Cruise sera à l'affiche à la fin de l'année de Top Gun 2, où il pilote lui-même des avions militaires.

Jérôme Lachasse