BFMTV

The Irishman: la bande-annonce du film de Martin Scorsese avec Al Pacino et Robert De Niro dévoilée

Robert De Niro dans "The Irishman"

Robert De Niro dans "The Irishman" - Netflix

La première bande-annonce de ce film de gangsters, un genre cher au cinéaste, dévoile les effets spéciaux saisissants employés pour rajeunir Robert De Niro.

Netflix a mis en ligne mercredi la bande-annonce du nouveau film du réalisateur américain Martin Scorsese, The Irishman, projet majeur pour le géant du streaming. Le cinéaste y retrouve ses acteurs fétiches: Joe Pesci, Harvey Keitel et un Robert De Niro rajeuni par ordinateur.

The Irishman est inspiré du livre J'ai tué Jimmy Hoffa de Charles Brandt (I Heard You Paint Houses en anglais), écrit sur la base d'entretiens avec Frank Sheeran, surnommé The Irishman ("l'Irlandais"). La sortie est attendue pour l'automne.

L'ancien homme de main y raconte qu'il a tué plus de 25 personnes sur ordre du chef mafieux Russell Bufalino et du patron du syndicat des chauffeurs routiers, Jimmy Hoffa.

Prouesses technologiques

La bande-annonce est centrée autour du premier contact entre Frank Sheeran, joué par Robert De Niro, et Jimmy Hoffa, interprété par Al Pacino. C'est la première fois que ce dernier, grand habitué des films de gansgters, tourne sous la direction de Martin Scorsese, tandis qu'il s'agit de la neuvième collaboration entre Robert De Niro et le réalisateur.

Pour l'occasion, la production a utilisé un procédé appelé "de-aging", qui permet de rajeunir un acteur. L'effet s'appuie sur une technologie développée par Industrial Light & Magic, la société créée par George Lucas.

Le résultat est saisissant, particulièrement pour Robert De Niro, qui apparaît rajeuni de plus de 30 ans. Le film s'inscrit dans la veine des films de gangsters chers à Martin Scorsese, tels Les Affranchis ou Casino, avec cette fois une trame plus proche de faits et de personnages réels.

Un ticket pour les Oscars? 

Le projet du réalisateur oscarisé pour Les Infiltrés a mis plus de dix ans à aboutir et été refusé par plusieurs studios, principalement du fait de son coût, avant que Netflix ne décide de le produire. Selon plusieurs médias américains, le budget serait supérieur à 140 millions de dollars.

Le film sera présenté pour la première fois en ouverture du festival du film de New York, le 27 septembre. C'est une prise de choix pour ce festival, car le film est l'un des plus attendus de l'année. Netflix prévoit de le sortir en salles d'ici la fin de l'année, ce qui permettra au film d'être éligible pour les Oscars.

Benjamin Pierret avec AFP