BFMTV

Oscars 2016 jugés "trop blancs": derrière la polémique, les chiffres

La statuette des Oscars

La statuette des Oscars - Bryan Bedder - Getty Images North America - Getty Images - AFP

Cette année, l'absence de diversité parmi les nommés aux Oscars a fait naître un immense débat, se focalisant bien souvent sur des personnes et des petites phrases, plutôt que sur des chiffres. En s'appuyant sur ces derniers, le constat est sans appel.

L'annonce des nommés aux Oscars a semé la pagaille au sein de la grande famille du cinéma. Depuis une dizaine de jours, Hollywood se déchire sous le hashtag #Oscarsowhite, qui accuse la prestigieuse Académie des Oscars de privilégier les concurrents blancs, et ce pour la deuxième année consécutive. 

Alors que Spike Lee et Will Smith sont montés au créneau, appelant la communauté noire à boycotter la cérémonie qui se déroulera le 28 février, l'actrice britannique Charlotte Rampling, elle, a créé la polémique en évoquant un "racisme anti-blancs". Avant de rétropédaler, quelques heures plus tard. 

1,22%

Injustice ou pur hasard? Les Oscars font-ils tant que ça preuve de discrimination? Pour se faire une idée plus claire, il suffit de jeter un oeil aux chiffres, qui parlent d’eux-mêmes: sur les 2.947 Oscars qui ont été décernés depuis maintenant près de 90 ans, seulement 36 statuettes sont revenues à des Africains-Américains, soit 1,22% des récompenses, selon Jeune Afrique.

Depuis la création des Oscars, seuls 15 acteurs noirs ont été récompensés. La première, en 1940, est Hattie Mac Daniel, Meilleure actrice dans un second rôle pour Autant en emporte le vent

Après elle, Sidney Poitier, Louis Gossett Jr., Denzel Washington, Cuba Gooding Jr, Whoopy Goldberg, Jamie Foxx, Halle Berry, Morgan Freeman, Forest Whitaker, Mo'nique, Octavia Spencer ou encore Lupita Nyongo ont à leur tour eu leur quart d'heure de gloire.

Les femmes aussi sont victimes du manque de diversité

Face aux nombreuses critiques, l'Académie des Oscars a annoncé vendredi qu'elle allait prendre "des mesures historiques pour augmenter la diversité" et espère "un doublement d'ici 2020 de ses membres féminins ou provenant de minorités ethniques", selon un communiqué. 

En ligne de mire, la communauté noire, mais aussi les artistes latino-américains et asiatiques, ainsi que les femmes, puisque depuis 1929, seuls quatre acteurs latino-américains et trois acteurs asiatiques ont remporté un prix. Quant à Kathryn Bigelow, elle est la seule femme à avoir remporté l’Oscar du meilleur réalisateur en 2010, pour Démineurs.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV