BFMTV

Racisme "anti-blancs" aux Oscars: Charlotte Rampling clarifie ses dires

Charlotte Rampling à Berlin en décembre 2015

Charlotte Rampling à Berlin en décembre 2015 - John Macdougall - AFP

L'actrice britannique est revenue sur ses déclarations au sujet de la polémique des Oscars 2016, qui ont fait l'objet de vives critiques.

Marche arrière pour Charlotte Rampling. L'actrice, qui a déclaré ce vendredi ne pas comprendre la polémique qui entoure les Oscars 2016, jugés "trop blancs", a jugé bon de repréciser sa pensée. Et d'exprimer quelques regrets.

De nombreuses critiques

En lice pour remporter le titre de Meilleure actrice pour son rôle dans le film 45 ans, Charlotte Rampling a essuyé de nombreuses critiques après avoir déclaré au micro d'Europe 1 que le débat n'avait pas lieu d'être, et pouvait même s'apparenter à du "racisme anti-blancs". 

Face aux vives réactions des internautes, qui ont pointé du doigt le déni voire le racisme dont elle faisait preuve, Charlotte Rampling n'a pas tardé à réagir. Interviewée par CBS News, elle a tenu à mettre les choses au clair.

"Je regrette que mes propos aient été mal interprétés. Je voulais simplement dire que dans un monde idéal, on donnerait les mêmes chances de considération à toutes les prestations", a-t-elle expliqué.

Des mesures historiques

A l'annonce des nommés, exclusivement des acteurs et actrices blancs et ce pour la deuxième année consécutive, de nombreux artistes, tels que Spike Lee ou encore Will Smith, avaient annoncé qu'ils boycotteraient la cérémonie. Sur les réseaux sociaux, le hashtag #OscarsSoWhite a été lancé. 

Face à l'ampleur du débat, l'Académie des Oscars a finalement décidé d'agir: elle a annoncé vendredi qu'elle allait prendre "des mesures historiques pour augmenter la diversité" et doublerait d'ici 2020 ses membres féminins ou provenant de minorités ethniques.

Une démarche vivement saluée par Charlotte Rampling. 

"Dans notre milieu, la diversité est une question importante qui se doit d'être abordée. Les changements annoncés aujourd'hui par l'Académie, qui souhaite se diversifier, sont encourageants", a-t-elle déclaré.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV