BFMTV

Les premières images du biopic événement de Silvio Berlusconi

Toni Servillo est Silvio Berlusconi dans Loro de Paolo Sorrentino

Toni Servillo est Silvio Berlusconi dans Loro de Paolo Sorrentino - Capture d'écran YouTube / Universal

Le film sortira en deux parties en Italie et est fortement pressenti pour figurer dans la sélection officielle du prochain Festival de Cannes.

Douze ans après Le Caïman de Nanni Moretti, un nouveau film italien prend pour cible Silvio Berlusconi. Paolo Sorrentino (La Grande BellezzaYouth) a réalisé Loro (eux), un biopic en deux parties de l'homme politique italien. Ce dernier sera joué par Toni Servillo, acteur fétiche du réalisateur.

Une bande annonce diffusée par le distributeur Universal donne une idée de l'atmosphère du film. Ce clip montre la silhouette d'un Silvio Berlusconi sous les traits de l'Italien Toni Servillo, sur fond de soirées au bord de la piscine de la villa sarde de l'ex-Cavaliere.

Hommes politiques et jeunes femmes lascives complètent cette courte vidéo dans laquelle une voix off demande: "Tu espérais quoi, pouvoir être l'homme le plus riche du pays, être chef du gouvernement et aussi être aimé de tous à la folie ?". Et Berlusconi de répondre :"Oui, je m'attendais justement à ça".

Berlusconi aurait prêté une de ses maisons pour le tournage 

Paolo Sorrentino a été reçu par Silvio Berlusconi en personne, avait rapporté le quotidien Il Messagero au moment du tournage, l'été dernier. L'ex-Cavaliere s'est déclaré ravi de parler à l'un de ses cinéastes préférés et aurait même mis à disposition pour le tournage sa maison de Sardaigne ou celle près de Milan, où étaient organisées les fameuses soirées festives "bunga bunga".

Paolo Sorrentino a déclaré vouloir faire ce film "parce qu'[il est] italien et [il veut] faire un film sur les Italiens". "Berlusconi est l'archétype de 'l'italianité' et à travers lui, je peux raconter les Italiens", a-t-il indiqué en 2017 au Festival de Cannes. 

La première partie de Loro sort le 24 avril en Italie et la seconde le 10 mai, soit en plein Festival de Cannes. Pour savoir si le projet de Paolo Sorrentino a été retenu par Thierry Frémaux, et sous quelle forme (en deux parties ou non), il faudra attendre le 12 avril et l'annonce de la sélection officielle.

Jérôme Lachasse avec AFP