BFMTV

La Reine des neiges 2 réalise le deuxième meilleur démarrage de l’année

La Reine des Neiges 2

La Reine des Neiges 2 - Disney

Le second volet de La Reine des neiges réalise un meilleur score que le premier, sorti en 2013.

Le très attendu deuxième volet de La Reine des neiges s'est imposé mercredi en tête des nouveautés. Avec 33.309 spectateurs à la séance de 14 heures à Paris-périphérie, le nouveau long-métrage des studios Disney réalise le deuxième meilleur démarrage de l'année.

La Reine des neiges 2 n'est pas parvenu à supplanter Avengers Endgame, qui avait réuni 49.000 spectateurs à la première séance de 14 heures en avril dernier. La nouvelle aventure d'Elsa et Anna fait cependant mieux que le premier volet, qui avait séduit seulement un peu plus de 14.000 curieux en 2013.

Un terrible secret

L'histoire de La Reine des neiges 2 débute trois ans après les événements survenus dans le premier volet. Elsa et Anna vivent paisiblement à Arendelle avec leurs amis Kristoff, Olaf et Sven.

Leur tranquillité est bouleversée lorsque les quatre éléments (terre, eau, feu et air) menacent de détruire leur ville. Attirée par un étrange son, Elsa se lance dans une aventure qui lui permettra de découvrir l'origine de ses pouvoirs et le terrible secret que cache sa ville...

Un premier volet très lucratif

En 2013, le premier épisode, inspiré par un conte éponyme d'Andersen, suivait le parcours d'Anna pour retrouver sa sœur Elsa, aux prises avec des pouvoirs glaciaires incontrôlés, qui lui permettaient de créer de la glace et de la neige. 

Récompensé par l'Oscar du meilleur film d'animation en 2014 et celui de la meilleure chanson pour l'emblématique Libérée, délivrée, La Reine des neiges était devenu le film d'animation le plus lucratif de l'histoire, récoltant près de 1,3 milliard de dollars dans le monde, avant que ce record ne soit battu cette année par le remake du Roi Lion

Jérôme Lachasse avec AFP