BFMTV

La production du prochain Hayao Miyazaki prend beaucoup plus de temps que prévu

Hayao Miyazaki

Hayao Miyazaki - Frazer Harrison / Getty Images North America / AFP

Annoncé pour 2021-2022, le douzième film du maître, Kimitachi wa Dou Ikiru ka, a pris du retard.

Hayao Miyazaki n'a pas dit son dernier mot. Le maître de l'animation japonaise, qui a maintes fois annoncé sa retraite, planche actuellement sur son douzième film, intitulé Kimitachi wa Dou Ikiru ka ("Comment vivez-vous?").

Annoncé pour 2021-2022, le film a pris du retard. Toshio Suzuki, producteur du long-métrage et vieil ami de Hayao Miyazaki, a indiqué dans une interview diffusée mardi dernier à la télévision japonaise que seulement 15% du film était développé après trois ans et demi de production. 

Si Hayao Miyazaki avait prévu de livrer cinq minutes terminées par mois (et donc une heure par an), le cinéaste ne produit en réalité qu'une minute d'animation par mois, explique Suzuki, cité par le site Anime News Network.

"Tant qu’il vivra, Miyazaki continuera probablement à faire des films"

Ce retard n'est cependant pas inquiétant. Comme l'avait indiqué le producteur en avril dernier, Ghibli expérimente "un nouveau procédé: pas de deadline déterminée". "Je suis impatient de voir quel impact cela aura sur le développement", avait déclaré Suzuki.

Si Miyazaki raconte souvent vouloir prendre sa retraite, Suzuki n'y croit pas: "Je ne crois pas qu’il s’agisse de son dernier film. Tant qu’il vivra, Miyazaki continuera probablement à faire des films", a assuré Toshio Suzuki, qui produit les œuvres du maître depuis plus de trente ans.

Depuis Le Vent se lève en 2013, Hayao Miyazaki a dévoilé en mars 2018 au Musée Ghibli de Tokyo son premier court-métrage réalisé en 3D, Boro la chenille. D'une durée de 14 minutes et 20 secondes, il raconte la découverte du monde par une chenille.

Jérôme Lachasse