BFMTV

L'acteur Roger Carel, légende du doublage et voix d'Astérix, est mort à 93 ans

Roger Carel en juillet 2002

Roger Carel en juillet 2002 - Jack Guez - AFP

Le doubleur français de personnages tels que C-3PO ou Astérix est mort le 11 septembre à l'âge de 93 ans.

L'acteur français Roger Carel, connu pour ses doublages de personnages emblématiques, est mort le 11 septembre à Aigre (Charente) à l'âge de 93 ans, rapporte Le Parisien. Le décès du comédien a été confirmé par son épouse à BFMTV. L'acteur a été incinéré ce jeudi en présence de sa femme et ses enfants. Il sera inhumé à Villejésus, dans le caveau familial.

"Nous n'avons pas souhaité communiquer sur son décès, pour préserver son épouse, fortement bouleversée. Nous ne souhaitions pas qu'elle soit assaillie de messages par les gens de la profession, ou des journalistes", déclare le fils du comédien au quotidien.

De Disney à Astérix

Né en 1927 à Paris, Roger Carel se destine d'abord au métier de prêtre, voie qu'il abandonne pour se diriger vers la comédie. Il devient élève au cours Simon, où il apprend le métier de comédien aux côtés de Michel Piccoli ou Anouk Aimée, puis s'illustre ensuite au théâtre et au cinéma.

Peu à peu, il s'oriente vers le doublage: il prête sa voix à de nombreux personnages des dessins-animés Disney, du seprent Kaa dans Le Livre de la jungle au chat de Cheshire dans Alice au Pays des Merveilles, en passant par Jiminy Cricket de Pinocchio, Winnie L'Ourson ou Mickey lui-même.

Mais son talent ne s'est pas uniquement illustré dans les dessins animés du studio américain - loin de là. Il a également doublé Alf l'extraterrestre, Kermit la grenouille, Astérix, le robot C-3PO de Star Wars...

Des personnages attitrés

Ses doublages de cinéma se comptent par dizaines. Il a ainsi prêté sa voix à l'acteur Peter Sellers dans de nombreux films, notamment la comédie La Panthère Rose (1963), ou Jack Lemmon dans Certains l'aiment chaud. Roger Carel a également doublé Charlie Chaplin dans Le Dictateur.

C'est sa voix aussi qu'il prête au personnage de Hercule Poirot dans les 12 saisons de la série britannique portée par David Suchet, ainsi qu'au cinéma, où le rôle du détective était tenu par Peter Ustinov.

En 2012, le comédien reçoit le prestigieux prix Henri-Langlois dans catégorie doublage. En parallèle, il a poursuivi sa carrière au théâtre et au cinéma, où il tourne pour Michel Audiard (Une veuve en or, 1969) ou Gérard Oury (Le Coup du parapluie, 1980). À la radio, dans les années 1980, il enchaîne les imitations dans Les Grosses têtes sur RTL, alors animées par Philippe Bouvard. À la télévision aussi, il a eu de nombreux seconds rôles.

Roger Carel s'est retiré progressivement des plateaux de tournage et des studios de doublage. Sa dernière performance remonte à 2014, avec le long-métrage d'animation Astérix: Le Domaine des dieux, d'Alexandre Astier et Louis Clichy, où il prêtait sa voix au personnage-titre.

https://twitter.com/b_pierret Benjamin Pierret avec AFP Journaliste culture et people BFMTV