BFMTV

Karin Viard et Leïla Bekhti dans Chanson douce, tiré du roman de Leïla Slimani

-

- - -

Les deux actrices viennent de commencer le tournage de Chanson douce, adapté du roman de Leïla Slimani.

Leïla Bekhti et Karin Viard sont réunies à l'écran pour la première fois. Elles sont toutes deux à l'affiche de Chanson douce, adapté du Goncourt 2016 de Leïla Slimani, et dont le tournage vient de commencer. Antoine Reinartz, vu dans 120 battements par minute, complète ce casting.

Aux commandes de ce projet, Lucie Borleteau succède à Maïwenn. La réalisatrice a confié le 14 mai dernier au Figaro Madame comment elle avait repris les manettes d'un film dont l'histoire fait écho à sa propre vie. 

Histoire vraie

"C'est fou. J'ai rencontré Leïla Slimani il y a un an et demi en me disant: 'je n'ai rien à perdre'. Le rendez-vous s'est bien passé. Mais il a finalement été décidé que Maïwenn réaliserait le film. Entre temps, j'ai eu un deuxième enfant et je me suis moi-même retrouvée plongée dans des histoires de nounous et de crèche. Je suis alors passée chez [la société de production] Why Not pour présenter mon bébé. Maïwenn s'était retirée du projet. J'en ai hérité. Les films vous appellent."

Le livre de Leïla Slimani, véritable succès d'édition, avec plus de 500.000 exemplaires vendus, est tiré d'une histoire vraie, qui s'est déroulée aux Etats-Unis. Celle d'une nourrice qui assassine les deux enfants dont elle a la garde. L'auteure s'est inspirée d'article de presse pour écrire son roman.

"Je me souviens très bien, dans le journal, de sa photo dans la bibliothèque de l'appartement, avec les parents qui disaient: 'Elle faisait partie de la famille!' Et puis, un jour, la mère a trouvé les pièces plongées dans le noir et les enfants assassinés par la nounou qui avait tenté de se donner la mort. L'écriture est partie de là", a ainsi raconté Leïla Slimani au magazine Elle en août 2016.

M. R.