BFMTV

Harry Potter: un film sur Voldemort tourné au château de Fontainebleau

Voldemort dans la saga de films "Harry Potter"

Voldemort dans la saga de films "Harry Potter" - Warner Bros

Une équipe de tournage a investi le château de Fontainebleau vendredi pour les besoins d'un court-métrage, centré sur la jeunesse du célèbre mage noir.

Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom fait un crochet par l'Île-de-France. Voldemort, l'ennemi juré de Harry Potter, est au coeur d'un court-métrage indépendant intitulé The House of Gaunt. Comme le rapporte France Bleu, l'équipe du film était réunie au château de Fontainebleau (Seine-et-Marne), vendredi, pour le tournage d'une séquence. 

Réalisé par Joris Faucon Grimaud, le court-métrage est réalisé grâce à deux campagnes de financement participatif qui ont permis à l'équipe de récolter 28.000 euros. Cette dernière est constituée d'une cinquantaine de personnes et toutes sont bénévoles.

"Le projet leur plaisait beaucoup"

Toujours selon France Bleu, ils étaient plus d'une centaine de personnes sur les lieux du tournage, dont pas moins de 70 figurants. La scène tournée vendredi raconte l'arrivée de Voldemort dans une réception donnée par des sorciers français.

Comme Joris Faucon Grimaud le confie au site web, le château de Fontainebleau s'est tout de suite montré emballé par le court-métrage. 

"Dès le coup de fil, ils nous ont dit que c'était okay pour eux, que le projet leur plaisait beaucoup." À noter: la présence de Maxence Danet-Fauvel, acteur de la série Skam France, dans le rôle de Voldemort. Il faudra patienter avant de découvrir le résultat final, qui sera disponible gratuitement sur le web en novembre.

Un château pop

Ce n'est pas la première fois que le mage noir inspire le cinéma indépendant. En juin 2017, Warner Bros a validé un projet baptisé Voldemort: Origins of The Heir, lui aussi centré sur les jeunes années de l'antagoniste d'Harry Potter. 

Très prisé du show-business, le château de Fontainebleau a accueilli de nombreux tournages de clips, de Lana Del Rey à Pharrell Williams. Dernier exemple en date: Aya Nakamura, qui y a enregistré la vidéo de son clip Pookie

Benjamin Pierret