BFMTV

"Fast & Furious 9" devient le plus gros succès du cinéma américain de la pandémie

Vin Diesel sur l'affiche de "Fast and Furious 9"

Vin Diesel sur l'affiche de "Fast and Furious 9" - Universal

Avec un demi-milliard de dollars généré dans le monde, Fast & Furious 9 s'impose comme le plus grand succès cinématographique depuis 2019.

L'ascension continue pour Fast & Furious 9. Avec 500 millions de dollars générés au box-office mondial, le nouveau volet de la saga portée par Vin Diesel devient le plus grand succès cinématographique américain depuis 2019, avant que la pandémie ne bouscule le 7e art. Un chiffre particulièrement impressionnant du fait que les salles sont toujours soumises à des jauges. Dévoilé le 25 juin aux Etats-Unis, il est attendu en France pour le 14 juillet.

Comme le rapporte Variety, seuls deux films produits en Chine dépassent les revenus de Fast & Furious 9: Hi, Mom! et Detective Chinatown 3. Jusqu'à présent, le film américain le plus lucratif de la pandémie était Godzilla vs. Kong, qui a plafonné à 466 millions de dollars générés autour du globe.

Le meilleur démarrage de la pandémie

Fast & Furious 9 est l'un des premiers blobkbusters a avoir été diffusé dans les salles après la réouverture des cinémas. L'attente suscitée par le nouveau volet de cette saga à succès, combinée à la fermeture prolongée des salles, lui a permis de décrocher des records dès sa sortie: le long-métrage de Justin Lin a réalisé le meilleur démarrage de la pandémie en Amérique du Nord fin juin, avec 70 millions de dollars de recettes dès son premier week-end d'exploitation.

La success-story de la saga d'action touchera bientôt à sa fin: en juin, Vin Diesel a confirmé le tournage d'un dernier film divisé en deux parties, dont le tournage débutera en 2022. Si la franchise entamée en 2001 y trouvera sa conclusion, elle ne tirera pas complètement sa révérence: des films dérivés, avec notamment Jason Statham et Dwayne Johnson, sont en préparation.

https://twitter.com/b_pierret Benjamin Pierret Journaliste culture et people BFMTV