BFMTV

Don Quichotte: après le procès, la bande-annonce du film événement de Terry Gilliam

Jonathan Pryce dans le Don Quichotte de Terry Gilliam

Jonathan Pryce dans le Don Quichotte de Terry Gilliam - Capture d'écran Allociné

Le film, qui fait l'objet d'une bataille judiciaire entre le réalisateur Terry Gilliam et le producteur Paulo Branco, se dévoile à travers une première bande-annonce.

Après le procès, place au cinéma. L'Homme qui tua Don Quichotte, que Terry Gilliam a rêvé de tourner pendant plus de vingt ans, se dévoile enfin. Une première bande-annonce et une affiche du film ont été diffusées ce jeudi 5 avril sur le site Allociné

L'Homme qui tua Don Quichotte, qui était pressenti pour le Festival de Cannes, fait l'objet actuellement d'une féroce bataille judiciaire entre le réalisateur Terry Gilliam et le producteur Paulo Branco, qui affirme détenir les droits du long-métrage. 

La sortie bloquée par le producteur?

Mercredi 4 avril, les deux hommes se sont affrontés à la cour d'appel de Paris. Paulo Branco, qui a suspendu le tournage deux jours avant le début de la pré-production, exige un dédommagement de 3,5 millions d'euros et bloque la sortie du film, que Terry Gilliam a tourné depuis avec l'aide d'un autre producteur. 

"On nous accuse de chantage, cela fait un an que nous demandons à nous mettre autour d'une table, et que Gilliam refuse", a martelé lors de l'audience Claire Hocquet, avocate de Paulo Branco et de sa boite de production Alfama: "Le film a été tourné, monté par Terry Gilliam, alors même que les droits ne lui appartenaient pas. Alfama est une petite structure indépendante, fragile".

Dans un communiqué diffusé sur sa page Twitter, le distributeur français de Don Quichotte, Océan Films, a déclaré que le long métrage "n'est bloqué en aucune façon", rappelant que "M. Branco, qui avait tenté de faire interdire le tournage du film, a été débouté de sa demande de contrefaçon par le Tribunal de grande instance de Paris le 19 mai 2017".

"Le film a donc été tourné dans le respect de cette décision de justice", précise le communiqué, qui ajoute que "la campagne de presse orchestrée par Paulo Branco, qui coïncide avec la présentation imminente du film dans des festivals prestigieux, est un moyen pour tenter d'obtenir sous la pression la somme astronomique de 3,5 M€ réclamée au producteur du film".

"Je ne pense pas que ce soit fichu pour Cannes"

Interrogé à la sortie de la cour d'appel, Terry Gilliam a déclaré qu'il était heureux d'avoir terminé son Don Quichotte et qu'il "ne transigerait pas" avec Paulo Branco. Le cinéaste espère d'ailleurs présenter son film à Cannes:

"Je ne pense pas que ce soit fichu. Le festival est en train de faire sa sélection. Quand ils ont vu le film, ils ont dit qu'il était magnifique. Je ne connais pas leur règlement, mais si vous montrez un film gratuitement dans un festival, il n'y a pas vraiment de moyen de vous en empêcher", a déclaré le cinéaste à l'AFP.

Pour ce qui est du conflit avec Paulo Branco, la justice donnera sa réponse le 15 juin. En attendant, découvrez les premières images de L'Homme qui tua Don Quichotte avec Jonathan Pryce dans le rôle titre et Adam Driver.

Affiche de Don Quichotte
Affiche de Don Quichotte © -
Jérôme Lachasse