BFMTV

Disparition de Michel Galabru: le monde du spectacle lui rend hommage

Michel Galabru lors de la 25e cérémonie des Molières à Paris le 17 avril 2011.

Michel Galabru lors de la 25e cérémonie des Molières à Paris le 17 avril 2011. - Patrick Kovarik - AFP

Le comédien est mort "dans son sommeil" a annoncé lundi après-midi sa famille. Grande figure des films comiques français, l'acteur était aussi très attachant. De nombreuses personnalités du cinéma et du théâtre ont fait part de leur tristesse.

Son phrasé inimitable restera longtemps dans les mémoires. Michel Galabru était l'un des comédiens comiques les plus populaires de sa génération. Aussi sympathique qu'inoubliable dans des rôles irrésistibles, de nombreuses personnalités lui ont rendu hommage.

"A pleurer de rire"

Martin Lamotte a été l'un des premiers à s'exprimer. En 2014, il avait donné la réplique à Michel Galabru dans Diablogues au théâtre du Palais Royal à Paris. Il a confié que sa disparition lui évoquait énormément de souvenirs. "C'est l'un des très grands comédiens comiques qui disparaît aujourd'hui, c'est une grande perte", a déclaré l'acteur. Il a aussi salué la grande gentillesse de l'homme.

"Je ne l'ai jamais entendu dire du mal des autres", assure-t-il.

Martin Lamotte s'est rappelé d'un homme simple qui "tous les jours racontait des choses à pleurer de rire". L'acteur a également évoqué, en France comme à l'étranger, le problème de la "tache indélébile" de l'acteur qui fait rire. "Nous l'acceptons tous parce que nous faisons du comique", concède-t-il. Comme Michel Galabru, il a fait des nanars pour payer ses impôts, "c'est notre lot à tous".

"Comme un grand-père"

Peu de temps après l'annonce de la mort de Michel Galabru, Fleur Pellerin a salué la carrière de l'acteur sur son compte Twitter. La ministre de la Culture a souligné son "humour tendre" et sa popularité.

Le réalisateur Jean-Pierre Mocky s'est aussi souvenu sur BFMTV "d'un homme irremplaçable, bourru mais plein d'esprit". "C’était comme un grand-père (…) On l’aimait car il aurait pu faire partie de notre famille", a-t-il ajouté. Pour lui, le comédien n’était pas du tout "un type prétentieux et pédant mais un Français moyen de grande qualité."

Une de ses partenaires au cinéma, Line Renaud s'est confiée sur BFMTV. Ils avaient récemment joué ensemble dans Bienvenue chez les Ch'tis mais leur première collaboration remontait à 1959. La comédienne l'a tendrement qualifié d'"être extraordinaire". Selon elle, il "était naturellement drôle". "La plupart du temps les comiques sont tristes à la ville ou alors ils font un numéro. Chez lui pas du tout, c'était dans ses veines. Il faisait rire comme il respirait. C'était vraiment sa nature", a-t-elle déclaré.

"Un tragédien comme tous les grands humoristes"

Elie Semoun a réagi à la mort de Michel Galabru en voulant "transmettre que c'était quelqu'un qui avait une grande humanité". En 2012, ils avaient joué ensemble dans la pièce de théâtre "Tartatin de Tarascon" adaptée du roman d'Alphonse Daudet. L'humoriste a insisté sur sa grande fraîcheur malgré son âge. "Il avait la 'vis comica', tout ce qu'il faisait était drôle", a-t-il assuré. Observer le patriarche était "formidable. "C'était un tragédien comme le sont tous les grands humoristes. Il disait modestement qu'on n'allait plus se souvenir de lui dans trois mois mais ce n'est pas vrai. On va se souvenir de lui très longtemps encore", a-t-il expliqué.