BFMTV

César 2018: retrouvez le palmarès complet

Robin Campillo, réalisateur de "120 battements par minute".

Robin Campillo, réalisateur de "120 battements par minute". - Philippe Lopez - AFP

La 43e cérémonie des César se déroule ce vendredi 2 mars à la salle Pleyel. Une soirée sous le signe des femmes, en plein mouvement Metoo. Voici le palmarès complet.

C'est une cérémonie des César assez particulière qui s'est jouée ce soir. En pleine vague "Metoo", cette cérémonie présidée par Vanessa Paradis, s'est placée sous le signe de l'engagement pour les droits des femmes.

Les personnalités y étaient invitées à arborer un ruban blanc. Une marque de soutien au mouvement #MaintenantOnAgit, lancé par plusieurs actrices françaises afin de lutter contre les violences faites aux femmes. Un pendant français de l'initiative Time's Up créée par plusieurs actrices hollywoodiennes.

Ces 43e César étaient également dédiés à l'actrice Jeanne Moreau, disparue en août dernier.

Malgré les sketchs de Manu Payet pour la première fois le maître de cérémonie, le ton de cette cérémonie était assez grave.

6 César pour 120 battements par minute

"Je vous propose d'agir dès ce soir, de vous lever, de montrer vos rubans blancs, parce qu'effectivement, maintenant on agit", a déclaré le maître de cérémonie Manu Payet à l'adresse des invités dans la salle qui, debout, ont applaudi.

Les films Au revoir Là-haut d'Albert Dupontel et 120 battements par minute de Robin Campillo tous deux grands favoris de cette soirée, avec chacun 13 nominations, ont raflé respectivement 5 et 6 César.

Ces 43e César ont également innocé cette année en remettant un prix au film ayant fait le plus d'entrées en salles.

Voici le palmarès de ces 43e César:

Meilleur espoir masculin: Nahuel Pérez Biscayart, 120 battements par minute

Meilleure photo: Vincent Mathias pour Au revoir là-haut

Meilleur son: Olivier Mauvezin, Nicolas Moreau, Stéphane Thiébaut pour Barbara.

Meilleur espoir féminin: Camelia Jordana dans Le brio

Meilleurs décors: Pierre Quefféléan, Au revoir là-haut

Meilleur montage: Robin Campillo pour 120 battements par minute

Meilleur court-métrage: Les bigornaux, d'Alice Vial

Meilleure musique originale: Arnaud Rebotini pour 120 battements par minute

Meilleur scénario original: Robin Campillo, 120 battements par minute

Meilleurs costumes: Mimi Lempicka, Au revoir là-haut

Meilleur film d'animation court-métrage: Pépé le morse de Lucrèce Andreae /Long métrage: Le grand méchant renard et autres contes

Prix du public: Dany Boon et son film Raid Dingue

César d'honneur: Penelope Cruz

Meilleur premier film: Petit paysan de Hubert Charuel

Meilleur second rôle masculin: Antoine Reinartz: 120 battements par minute

Meilleure adaptation: Pierre Lemaître et Albert Dupontel pour Au revoir là-haut

Meilleur film étranger: Faute d'amour, d'Andreï Zviaguintsev.

Meilleure actrice dans un second rôle: Sara Giraudeau, dans Petit paysan

Meilleur documentaire: I am not your negro, de Raoul Peck

Meilleur acteur: Swann Arlaud, dans Petit paysan

Meilleure réalisation: Albert Dupontel, Au revoir là-haut

Meilleure actrice: Jeanne Balibar, dans Barbara

Meilleur film: 120 battements par minute

M. R.