BFMTV

Attentats: les cinémas fermés, des avant-premières repoussées

Les cinémas sont restés fermés, ce samedi à Paris, au lendemain des attentats terroristes dans la capitale.

Les cinémas sont restés fermés, ce samedi à Paris, au lendemain des attentats terroristes dans la capitale. - Bertrand Guay - AFP

De nombreuses sorties de films et/où avant-premières viennent d'être reportées. Pathé Gaumont et les réseaux UGC et MK2 ne diffuseront, par ailleurs, aucun film ce week-end.

Les cinémas parisiens sont restés fermés ce samedi. En raison des attentats survenus vendredi 13 octobre à Paris qui ont causé la mort d'au moins 128 personnes, de nombreuses avant-premières ont été annulées par les distributeurs cinématographiques.

Ainsi, la sortie du film Made in France de Nicolas Boukhrief initialement prévue pour le 18 novembre, vient d'être repoussée. Le long-métrage évoque l'infiltration d'un journaliste indépendant dans une cellule jihadiste parisienne. Celui-ci tente de se rapprocher d'un groupe de quatre jeunes qui ont pour mission de créer une cellule jihadiste et de semer le chaos dans Paris.

"La dérive d'une jeunesse française dans l'intégrisme islamiste"

"Suite aux événements tragiques d'hier (vendredi) soir, le distributeur Pretty Pictures et le producteur Radar Films ont immédiatement pris la décision de repousser la sortie du film à une date ultérieure", ont-ils indiqué dans un communiqué. "C'est un film sur une folie de l'époque, la dérive d'une jeunesse française dans l'intégrisme islamiste", avait déclaré son réalisateur, Nicolas Boukhrief.

Aucune nouvelle date de sortie du film n'a pour l'heure, été communiquée.

Made in France n'est pas le seul film à être repoussé en raison de l'actualité. Allociné rapporte que l'avant-première de Le Pont des espions de Steven Spielberg, prévue pour le 15 novembre est également retardée. Tout comme celle de Jane Got a Gun avec l'actrice Natalie Portman annoncées les 15 et 16 novembre. Les interviews et les plateaux-télé sont pour l'heure, annulés.

Par ailleurs, les salles Pathé Gaumont ainsi que les réseaux UGC et MK2 ont annoncé qu'elles ne diffuseraient pas de films ce samedi, suivant une recommandation de la préfecture de police. 

"Tous les exploitants parisiens ont décidé de fermer leurs salles"

"En raison des événements tragiques, les cinémas Gaumont Pathé de Paris seront exceptionnellement fermés aujourd'hui", a écrit Gaumont Pathé dans un tweet. "Tous les cinémas intra muros ferment ce samedi", a pour sa part indiqué UGC. La société MK2, qui avait ouvert ses cinémas samedi matin à Paris, a indiqué qu'elle allait les fermer "suite à la recommandation de la préfecture".

"Selon la préfecture, plusieurs salles dans certains quartiers devaient fermer. Pour des raisons de lisibilité, tous les exploitants parisiens ont décidé de fermer leurs salles", a assuré une source proche des exploitants.

Des mesures de sécurité renforcées

Dans un communiqué publié en fin de matinée, la Préfecture de police a "recommandé" aux organisateurs de rassemblements dans les lieux privés "de les différer ou de renforcer les mesures de sécurité, notamment en matière de contrôle d'accès et de filtrage, aux entrées de ces établissements, s'ils décident de les maintenir sous leur responsabilité".

Cette recommandation concerne aussi les théâtres privés, a précisé le ministère de la Culture. Il ne leur est pas interdit d'ouvrir mais ils doivent alors "renforcer les mesures de sécurité", ajoute le ministère. Il avait auparavant annoncé la fermeture de tous les établissements culturels publics (musées, salles de spectacle) samedi.

Romain Iriarte avec AFP