BFMTV

Christina Grimmie: son frère lui rend hommage avec un message poignant

Christina Grimmie le 20 avril 2016 à Burbank, Californie.

Christina Grimmie le 20 avril 2016 à Burbank, Californie. - Vivien Killilea - Getty Images North America - AFP

Le grand frère de la chanteuse, tuée par balles vendredi à la sortie d'un concert qu'elle donnait à Orlando, a tenu à lui rendre hommage en publiant un long message sur Facebook.

"Une partenaire". Voilà ce qu’était Christina Grimmie, jeune chanteuse américaine, ancienne candidate de l'émission The Voice Us, tuée par balles vendredi à l'issue d'un concert à Orlando, pour son grand frère. Au lendemain du drame, Marcus Grimmie a posté un long message accompagné de photos sur Facebook afin de lui rendre hommage.

"Je sais pas ce que je vais faire sans elle"

"Vous savez sûrement que Christina est morte par balles après un concert. Je n'ai pas grand-chose à dire, je suis sous le choc, admet le jeune homme. Christina était plus que ma sœur. C'était une partenaire dans la vie. C'était une superstar, une gaffeuse, une introvertie, une amie pour tout le monde, réellement. Mais surtout, c'était ma petite sœur. Elle était toujours là pour moi, et honnêtement, je sais pas ce que je vais faire sans elle", explique-t-il.

Marcus Grimmie demande par ailleurs dans son message aux internautes de se joindre à lui en rendant hommage à la jeune artiste dans les commentaires. "S'il vous plaît, si vous lisez ceci, j'adorerais que vous postiez en commentaires des photos ou des souvenirs que vous avez eu avec elle. S'il vous plaît, faites ça pour moi".

Mais les internautes ont fait bien plus que cela. Une fan de la chanteuse a lancé une pétition sur change.org pour qu'un personnage du prochain jeu Zelda, que Christina Grimmie affectionnait, soit nommé en son hommage.

Une autre a créé une campagne de financement participatif, afin de soutenir la famille. En seulement deux jours, pas moins de 145.000 euros de dons ont d’ores et déjà été récoltés. "Ne vous sentez pas obligés de donner quelque chose", a réagi le frère de la victime sur Facebook.

Romain Iriarte