BFMTV

Céline Dion: "Je ne veux pas être seule"

Céline Dion, le 4 juillet 2004

Céline Dion, le 4 juillet 2004 - Patrick Kovarik - AFP

Un an après la disparition de son mari René Angélil, la chanteuse évoque ses séquelles et son nouveau quotidien avec ses trois enfants.

Presque un an après la mort de son mari et impresario, René Angélil, Céline Dion se confie à nouveau. "Je n'ai aucun regret", assure-t-elle dans l'émission spéciale Céline au-delà du rêve, diffusée sur Radio-Canada. La chanteuse poursuit en évoquant sa vie "extraordinaire" au passé, "parce qu'aujourd’hui, je peux arrêter quand je veux", explique-t-elle.

"J'aime mieux chanter maintenant qu’avant, parce que je n'ai plus besoin de le faire. Je n'ai plus rien à me prouver à moi-même. J'ai mieux maintenant, j'ai mes enfants. Il y aura toujours d'autres chanteurs. Mais il n'y aura jamais aucune meilleure mère pour mes enfants", assure la star.

"J’ai du bagage d’amour pour le restant de mes jours"

Céline Dion se dit aujourd'hui "débordante" grâce à René, mort en janvier 2016 des suites d'un cancer. "J'ai du bagage d’amour pour le restant de mes jours", déclare-t-elle avant d'ajouter: "J'entends encore René me dire: 'Céline, je t’aime tellement. Il n'y a personne qui va t'aimer autant que moi'".

L'artiste de 48 ans revient également sur les derniers moments de vie de René Angélil.

"Je suis fière de moi. D'avoir su être capable de continuer avec René, de le pousser à vivre. D'avoir été à ses côtés, d’avoir été capable de le laisser partir, d'avoir réchauffé son corps glacé. Ça été difficile, mais je suis fière d’avoir su tenir la main et préparer mes enfants à leur nouvelle vie sans leur père", révèle-t-elle.

Si Céline Dion semble aller mieux, elle admet avoir toutefois gardé "des séquelles" de cette épreuve. "Je dors encore avec mes jumeaux, c’est pour apaiser ma peine. Je ne veux pas être seule", avoue la chanteuse.

Romain Iriarte