BFMTV

Calendrier Pirelli 2017: les stars posent contre la "dictature de la perfection"

Nicole Kidman a accepté de poser pour le photographe Peter Lindbergh pour le Calendrier Pirelli 2017

Nicole Kidman a accepté de poser pour le photographe Peter Lindbergh pour le Calendrier Pirelli 2017 - Pirelli

Pour l'édition 2017 de son légendaire calendrier, Pirelli s'est offert les services du photographe Peter Lindbergh et d'une pléiade de stars. Nicole Kidman, Kate Winslet, Uma Thurman et Penelope Cruz y apparaissent ainsi sans fard, loin des photos dénaturées des magazines. Un vrai contre-pied au diktat de la beauté.

Pirelli continue son virage. Ce mardi, la célèbre marque de pneus a présenté à la presse l'édition 2017 de son tout aussi célèbre calendrier à l'hôtel Salomon de Rothschild à Paris. Fini le temps des clichés mettant en scènes des mannequins sexy prenant des poses nourrissant les fantasmes de nombreux hommes. Après le calendrier très féministe confié à Annie Leibovitz l'an passé, Pirelli renouvelle l'expérience avec Peter Lindbergh. Le photographe allemand a convoqué les plus grandes actrices, toutes nationalités et tous âges confondus, pour des séances photos où il a décidé de mettre les femmes à nu... mais habillées.

Ainsi Penelope Cruz, Alicia Vikander, Léa Seydoux, Julianne Moore, Charlotte Rampling ou encore Kate Winslet ont accepté de passer devant l'objectif de Peter Lindbergh, qui collabore pour la troisième fois avec Pirelli. Son idée? "Aujourd'hui, la beauté dans les magazines est devenue commerciale, complètement retouchée, explique-t-il devant la presse. Je voulais montrer l'inverse".

Des actrices mises à nu... mentalement

Entouré de ces stars qu'il "admire", le photographe a voulu s'opposer à "la terreur de la perfection" en décidant de présenter les femmes sans fard, au naturel, dans une série de photos en noir en blanc. "Je voulais les mettre à nu mentalement", glisse-t-il dans un sourire. "Je voulais rendre la vérité de l'humain".

Julianne Moore pose pour Peter Lindbergh
Julianne Moore pose pour Peter Lindbergh © Pirelli

Pirelli a laissé libre court aux idées de Lindbergh. "La clef du succès de nos calendriers depuis toutes ces années, c'est que nous laissons toujours carte blanche à des photographes de grande qualité", assure Marco Tronchetti Provera, président de Pirelli. Et si le virage pris par la marque surprend les habitués, il a également étonné les modèles de cette édition 2017. A commencer par Helen Mirren.

Un message aux nouvelles générations

L'actrice britannique, lauréat de l'Oscar de la meilleur actrice pour The Queen en 2007, raconte, amusée: "Quand j'ai accepté de poser pour le calendrier, j'imaginais qu'on allait me faire des yeux charbonneux, peindre mes lèvres en rouge. J'avais l'image des anciens calendriers. Et quand je suis arrivée au shooting, tout ce que Peter Lindberg m'a donné, c'est... une couverture. Quelle déception!"

Uma Thurman sous l'objectif de Peter Lindbergh
Uma Thurman sous l'objectif de Peter Lindbergh © Pirelli

Comme la plupart de ses consoeurs, Uma Thurman n'a pas hésité longtemps avant de prêter son image à Pirelli. La star de Pulp Fiction et Kill Bill confie avoir notamment été séduite par le point de vue de Peter Lindbergh de montrer les stars sous un autre jour, loin des clichés véhiculés par les magazines de mode. "J'ai deux filles et un fils. Je trouve que c'est important pour eux de voir leur mère qui vieillit et qui n'a pas de problème avec ça. C'est essentiel que les nouvelles générations redécouvrent la part de l'humain".

"On a le choix de ne pas suivre les diktats"

Lors de la présentation de ce nouveau calendrier, les actrices présentent ont loué à l'unisson le travail de Lindbergh, ce photographe pas "fan des bikinis", qui aime mettre les femmes "au centre de son travail" et qui, avec malice, confesse avoir passé "la plus belle semaine de sa vie" en photographiant ces modèles de choix pour le calendrier Pirelli 2017.

Peter Lindbergh, entouré par Uma Thurman, Helen Mirren et Nicole Kidman
Peter Lindbergh, entouré par Uma Thurman, Helen Mirren et Nicole Kidman © Pirelli

Nicole Kidman, qui figure sur le mois de janvier du calendrier, souligne également l'importance de la nouvelle ligne éditoriale de la célèbre marque de pneu qui livre une autre image de la femme. "On a le choix de ne pas suivre les diktats, assure la star australienne. C'est un message important pour les générations à venir." Et porté par le charme des douze nouvelles ambassadrices de Pirelli, le message passera difficilement inaperçu.

Fabien Morin