BFMTV

Beyoncé lance des unités mobiles de dépistage du Covid-19 à Houston

Beyoncé

Beyoncé - Ezra Shaw - Getty Images North America - AFP

Pour lutter contre le covid-19, qui fait des ravages chez les Afro-Américains, Beyoncé va financer avec sa mère des tests de dépistage dans sa ville natale de Houston.

Beyoncé et sa mère Tina Knowles Lawson, ont décidé d'agir contre le covid-19. La chanteuse, qui a déjà donné 6 millions de dollars à des associations venant en aide aux personnes touchées par le virus, a annoncé sur son site officiel le lancement d'une campagne de dépistage dans sa ville natale de Houston.

Ces unités mobiles de dépistage sont destinées notamment aux Afro-Américains, particulièrement touchés par la pandémie. Beyoncé s'en était émue le 19 avril dernier, lors du concert caritatif "One World: Together at Home", co-organisé par Lady Gaga.

"Ceux qui n'ont pas le luxe de rester chez eux"

"Les Afro-Américains appartiennent de manière disproportionnée à la partie des travailleurs qui n'ont pas le luxe de pouvoir rester chez eux, avait-elle dénoncé. La communauté afro-américaine a été, dans son ensemble, sévèrement touchée par la crise. Le virus est en train de tuer les personnes noires à un rythme alarmant aux Etats-Unis".

Selon un rapport du Centre américain de contrôle des maladies, mi-avril, 33,7 des personnes malades du covid-19 étaient des Afro-Américains, alors qu'il ne représentent que 13% de la population américaine, et 33% des personnes mortes du coronavirus sont des Afro-Américains.

"Le virus fait des ravages dans la communauté noire, et nous avons besoin d'un mouvement pour nous aider à privilégier notre santé", a déclaré Tina Knowles dans un communiqué.

"Nous sommes tous dans le même bateau, poursuit-elle. Mais nous devons prêter attention à ce qui se passe dans la communauté noire, qui est décimée par le covid-19. Nous devons bien sûr rester vigilant à la distanciation sociale, à porter un masque et surtout à nous faire tester. Si vous ne vous faites pas tester, alors vous ne savez pas si vous êtes porteur du virus. Si vous êtes asymptomatique, vous risquez de contaminer votre foyer et les gens autour de vous, les gens que vous aimez. Nous devons donc nous rendre à ces centres de dépistage gratuit et savoir où nous en sommes". 
Magali Rangin