BFMTV

Beyoncé demande l'inculpation "rapide" des policiers qui ont tué Breonna Taylor

Beyoncé

Beyoncé - Ezra Shaw - Getty Images North America - AFP

Dans une lettre ouverte adressée au procureur général du Kentucky, la chanteuse demande l'inculpation des trois officiers responsables de la mort de Breonna Taylor en mars.

Beyoncé se mobilise pour Breonna Taylor, cette ambulancière de 26 ans abattue chez elle par des policiers de Louisville le 13 mars dernier et dont le destin est devenu, avec celui de George Floyd, l'emblème du mouvement Black Lives Matter et de la lutte contre les violences policières aux Etats-Unis.

La chanteuse a adressé ce week-end une lettre au procureur général du Kentucky pour demander justice et l'inculpation des trois policiers impliqués dans la mort de Breonna Taylor.

"Trois mois ont passé - et le Louisville Metro Police Department (LMPD) a créé plus de questions que de réponses. Leur rapport indique que Madame Taylor n'a souffert d'aucune blessure - nous savons pourtant qu'on lui a tiré dessus au moins huit fois. Les policiers du LMPD affirment avoir annoncé leur présence avant de rentrer dans son appartement - mais son petit ami qui était avec elle et plusieurs de ses voisins affirment que c'est faux."

"Prenez une décision rapide et décisive en inculpant les policiers"

Selon plusieurs médias américains, le LMPD a utilisé un mandat d'interdiction de frappe, qui permet à la police de pénétrer chez un particulier sans l'en avoir notifié. Depuis la mort de Breonna Taylor, la ville de Louisville a décidé d'interdire ce type de mandat. Le sénateur Rand Paul a aussi lancé une action pour les interdire dans le reste du pays.

"Trois mois ont passé - et il n'y a eu aucune arrestation, aucun policier n'a été viré", poursuit Beyoncé. "L'enquête du LMPD est passée par votre bureau, et pourtant tous les policiers impliqués dans la fusillade sont toujours employés par le LMPD. Le sergent Jonathan Mattingly et les policiers Myles Cosgrove et Brett Hankison doivent être tenus responsables de leurs actions."

La chanteuse conclut en demandant l'inculpation des trois policiers: "Derrière la mort de chaque personne noire par la police, il y a deux tragédies: la mort en elle-même et l'inaction qui suit. Saisissez votre chance de mettre fin à cette pratique. Prenez une décision rapide et décisive en inculpant les policiers. Les prochains mois ne doivent pas ressembler aux trois précédents."

Jérôme Lachasse