BFMTV

Après 10 ans de combat contre l'endométriose, Laetitia Milot est enceinte de son premier enfant

Laetitia Milot aux NRJ Music Awards en 2016

Laetitia Milot aux NRJ Music Awards en 2016 - Valery Hache - AFP

L'actrice française, qui se battait contre l'endométriose depuis dix ans, a fait part de l'heureuse nouvelle sur les réseaux sociaux.

C'était son combat depuis des années. Et Laetitia Milot a remporté sa bataille contre la maladie pour être mère. Ce mardi 14 novembre, l'actrice de 37 ans a annoncé sur les réseaux sociaux l'heureuse nouvelle: elle attend son premier enfant. Une grosses désirée depuis des années, mais que des problèmes de santé avaient rendu compliquée.

"Toujours garder espoir", a notamment écrit l'actrice sur son compte Facebook, partageant une photo d'elle et de son compagnon, un test de grossesse dans les mains. Avant de poursuivre: "Nous sommes heureux de vous annoncer que je suis enceinte! Continuons le combat contre l’endométriose!"

La star de La vengeance aux yeux clairs sur TF1, révélée par la série Plus belle la vie, n'avait jamais caché son combat délicat pour devenir mère. En avril dernier, Laetitia Milot avait notamment confié avoir subi une intervention chirurgicale pour combattre l'endométriose dont elle souffre depuis dix ans, cette maladie chronique qui réduit les chances de tomber enceinte. Elle se donnait alors six mois pour être enceinte avec son compagnon Badri.

L'aboutissement d'un long combat

Dans un entretien à Gala, l'actrice, qui vient de terminer le tournage de la fiction Coup de foudre à Bora-Bora pour TF1, évoque cette "nouvelle inattendue". Avouant n'avoir "jamais baissé les bras", Laetitia Milot explique: "C'est l'abou­tis­se­ment d’un long combat, il n’est pas fini, je reste prudente, mais comme cela commence à se voir...". Et d'expliquer comment elle a appris l'heureuse nouvelle.

"Au milieu de l’été, alors que nous filmions, j’ai ressenti des douleurs symptoma­tiques de l’en­do­mé­triose, dans le ventre. Ma gyné­co­logue m’a mise sous trai­te­ment. Norma­le­ment, je n’avais aucune chance de tomber enceinte. Appa­rem­ment, notre bébé a été conçu dès la fin du trai­te­ment et du tour­nage de La vengeance aux yeux clairs, fin août."

Laetitia Milot explique n'être pas suivie "davantage qu'une autre femme" par sa gynécologue. " Je n’ai pas d’in­to­lé­rances, ni d’al­ler­gies parti­cu­lières. Pour l’ins­tant, tout va bien", rassure-t-elle. Et de conclure: "C'était, je crois, le destin. Je n’avais pas perdu espoir, mais ce n’était pas non plus une obsession, je conti­nuais à vivre…"