BFM Paris

Pécresse menace d'arrêter de payer SNCF et RATP: "elle a les moyens de payer", réplique Djebbari

Alors que Valérie Pécresse menace de ne plus payer la RATP et la SNCF à cause des pertes financières liées au Covid, le secrétaire d'Etat aux Transports estime qu'"elle a les moyens de payer".

Le bras de fer se poursuit entre le gouvernement et la région Ile-de-France autour des pertes engrangées par les transports franciliens à cause de la crise Covid. Invité sur RMC et BFMTV ce mercredi, le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a répondu à l'ultimatum fixé par Valérie Pécresse. "Madame Pécresse a les moyens de payer la RATP et la SNCF le 8 juillet", avance-t-il.

Mardi, Valérie Pécresse, présidente d'IDF-Mobiltiés, l'autorité en charge des transports franciliens, avait réitéré sa menace de ne plus payer la RATP et la SNCF à la date du 8 juillet. En cause, les pertes des transports publics franciliens à cause de la crise sanitaire, qu'elle chiffre à 2,6 milliards d'euros.

"L'Etat a déjà compensé 425 millions d'euros au titre de la perte de fiscalité pour la région Ile-de-France", souligne le secrétaire d'Etat qui assure avoir "écrit" à Valérie Pécresse. "En trésorerie, avec ce que nous avons compensé, elle a les moyens de payer la RATP et la SNCF", insiste-t-il encore.

Les usagers "pris en otage politique"

De son côté, Valérie Pécresse a à plusieurs reprises souligné l'insuffisance de la compensation de l'Etat. Estimant que le gouvernement cherchait à la pousser à mettre en place un "impôt Covid" qui correspondrait à une augmentation de 20 euros du pass Navigo mensuel.

"Nous ne le souhaitons évidemment pas", promet Jean-Baptiste Djebbari, qui accuse Valérie Pécresse de mener une bataille politique. "Je ne veux pas que les voyageurs, les usagers de la région Ile-de-France soient pris en otage politique d’un sujet pour lequel l’Etat a agit", ajoute-t-il encore. Le secrétaire d'Etat appelle une nouvelle fois Valérie Pécresse à payer "comme elle doit le faire contractuellement".

https://twitter.com/caroleblanchard Carole Blanchard Cheffe de service BFM Régions