BFM Paris

Paris: le préfet de police interdit le rassemblement catholique prévu ce dimanche devant l'église Saint-Sulpice

L'Église de Saint-Sulpice

L'Église de Saint-Sulpice - - Manuel Cohen - AFP

Plusieurs fidèles se sont retrouvés ce vendredi soir devant l'église Saint-Sulpice pour demander la réinstauration des messes. Un nouveau rassemblement prévu ce dimanche vient d'être interdit.

Ce vendredi, plusieurs dizaines de fidèles se sont retrouvés devant l'église Saint-Sulpice pour demander la réinstauration des messes, interdites en cette période de confinement. Une manifestation autorisée par la préfecture de police.

Un nouveau rassemblement devait avoir lieu ce dimanche, mais il a été interdit par le préfet de police. Car dans un communiqué publié ce samedi, la préfecture explique que les forces de l'ordre présents sur place vendredi, "ont constaté que les mesures sanitaires n'étaient pas correctement suivies."

"En outre, alors que la préfecture de police avait explicitement indiqué à l'organisateur que son rassemblement ne pouvait pas donner lieu à des prières de rue, le transformant de fait en événement culturel interdit sur la voie publique, celles-ci ont été constatées et relayées notamment sur les réseaux sociaux"

La préfecture souhaite tout de même rappeler qu'en "période de pandémie, la liberté de manifester" doit être "préservée", mais elle doit "se dérouler dans des conditions acceptables".

À Rennes aussi, quelques 250 catholiques se sont rassemblés ce samedi après-midi devant la cathédrale de la ville pour "demander le retour de la messe".

Interrogé vendredi soir sur la tenue de ces rassemblements, Gérald Darmanin a prévenu qu'il n'hésiterait pas à "envoyer les policiers et gendarmes verbaliser", en cas "d'acte répété", les catholiques qui se réuniraient de nouveau ce week-end pour réclamer la réouverture des messes.

Alicia Foricher