BFM Paris

Paris: l'enquête pour viol visant Christophe Girard classée sans suite

L'ancien élu Christophe Girard en avril 2019 à Paris

L'ancien élu Christophe Girard en avril 2019 à Paris - Bertrand GUAY © 2019 AFP

Le parquet de Paris avait ouvert mi-août une enquête pour "viol" à l'encontre de l'ancien adjoint à la Culture à la mairie de Paris. Elle a été classée sans suite, les faits étant prescrits.

L'enquête pour "viol par personne ayant autorité" contre Christophe Girard, ouverte mi-août, a été classée sans suite en raison de la prescription des faits, datant de trente ans, a appris BFMTV auprès du parquet de Paris.

Cette enquête avait été ouverte après le témoignage d'un homme, un Tunisien de 46 ans, dans le journal américain The New York Times. Ce dernier affirmait avoir été abusé sexuellement alors qu'il n'avait que 16 par l'ancien adjoint à la Culture à la mairie de Paris.

Au début du mois de novembre, Christophe Girard, qui contestait les dénonciations faites par sa victime supposée, a été entendu par la brigade des mineurs concernant cette affaire de viol.

En retrait de la vie politique parisienne

Mi-août, à la suite de l'ouverture de l'enquête pour "viol" le concernant, Christophe Girard avait pris la décision de se mettre en retrait du Conseil de Paris pour "mieux se défendre", avait-il expliqué. Auparavant, en juillet dernier, il avait démissionné de son poste d'adjoint à la Culture après que des élus de la mairie de Paris et des militants féministes ont dénoncé ses liens avec l'écrivain accusé de pédophilie Gabriel Matzneff.

A ce jour, Christophe Girard reste élu au Conseil de Paris ainsi qu'au Conseil municipal du 18e arrondissement.

Juliette Mitoyen Journaliste BFM Régions