BFM Paris

Le budget supplémentaire de la Ville de Paris est adopté malgré les critiques

L'Hôtel de ville de Paris.

L'Hôtel de ville de Paris. - Joël Saget- AFP

Malgré les inquiétudes des alliés écologistes de la maire PS Anne Hidalgo, le budget supplémentaire 2021 de la Ville de Paris a été adopté.

Le nouveau budget s’établit à 5,9 milliards d’euros pour les autorisations de programme, 2,3 milliards pour les crédits de paiement et 8,8 milliards pour le budget de fonctionnement. Ce total a été adopté lors du premier jour du Conseil de Paris malgré les doutes de l’allié Europe-Écologie-Verts. Ce dernier a dénoncé l’absence de plan d’investissement de la mandature (PIM). Par la voix de leur présidente de groupe, Fatoumata Koné, les écologistes ont réclamé "la présentation d’un PIM dans les prochains mois" et de ne pas "avancer dans cette mandature sans cap".

Après cette délibération, les alliés écologistes ont insisté "la vocation environnementale et sociale" de projets pour la ville de Paris. Dans un communiqué, ils ont alors rappelé l’importance de "l’élaboration d’un PIM, comme ce fut le cas lors de toutes les mandatures précédentes".

Ce jeudi, l'adjoint aux Finances de la municipalité, Paul Simondon (PS), avait expliqué que ce PIM tant attendu depuis la réélection d’Anne Hidalgo en juin 2020 ne pourrait pas être présenté cet été.

Un manque de visibilité sur le rétablissement de la situation économiqe

C'est l'argument utilisé par l'adjoint aux Finances. Il a rappelé que les annonces d'investissement se feront "au fur et à mesure des projets".

Les élus EELV ont tout de même voté la proposition de l'exécutif de présenter une "stratégie d'investissement" avec des "perspectives pluriannuelles" à l'occasion du débat d'orientations budgétaires.

Une aide de l'État très attendue par la Mairie

Concernant les aides versées par le gouvernement, Anne Hidalgo a assuré "n’avoir reçu que 27 millions" de la part de l’État. Un montant qu’elle juge largement inférieur "en comparaison avec d’autres villes de France" alors que "le coût de la crise s’élève à 1 milliard d’euros pour Paris", a réaffirmé la maire PS.

Néanmoins, elle s'est dite "optimiste" quant à un soutien financier supplémentaire du gouvernement après sa réunion lundi soir avec le Premier ministre Jean Castex. A. Hidalgo souhaite investir "plus de 1,5 milliards d'euros" en 2021 pour financer notamment "la transition écologique" dans la capitale.

E.H avec AFP