BFM Paris

Cours en extérieur, vaccination... Les propositions d'Hidalgo pour lutter contre le Covid-19 à Paris

La maire de Paris, Anne Hidalgo, lundi 1er mars 2021

La maire de Paris, Anne Hidalgo, lundi 1er mars 2021 - Jacques Witt - Pool - AFP

Pour tenter de freiner la diffusion du Covid-19, la maire de Paris a proposé plusieurs idées et mesures lors d'une conférence de presse ce lundi après-midi.

Anne Hidalgo recevait les élus locaux ce lundi matin pour discuter de la stratégie à déployer dans la capitale pour freiner la diffusion du Covid-19. Pour rappel Paris et l'Île-de-France sont sous "surveillance renforcée".

Ce lundi après-midi, après avoir également consulté le directeur général de l'ARS Île-de-France et le préfet de police, la maire de la capitale a fait part de son "désaccord" avec la proposition du gouvernement de confiner Paris et la petite couronne le week-end. "Une proposition que je trouve difficile, dure, voire même inhumaine", a souligné l'édile.

"Il nous faut un horizon" a jugé la maire qui a tenu à rappeler l'exemplarité des Parisiens. Pour faire face à l'épidémie, Anne Hidalgo a proposé donc plusieurs idées.

  • Mobiliser l'ensemble des cliniques

"Le premier enjeu est de renforcer partout dans notre ville la prévention" a indiqué la maire de Paris. "Je demande que le gouvernement mobilise l'ensemble des cliniques pour participer au désengorgement de l'hôpital public."

  • Multiplier par quatre les quantités de vaccins

La maire de Paris a tenu à rappeler que "la meilleure arme que nous avons contre le Covid, c'est la vaccination". Néanmoins elle a avancé que "fin mars, au rythme actuel, seul un quart des Parisiens de plus de 75 ans aura reçu les deux doses".

"J'ai demandé à l'ARS, au préfet de police et au préfet de région que nous puissions multiplier par 4 les quantités de vaccins dans la métropole parisienne. Je demande également que le vaccin Astrazeneca soit déployé en priorité dans les quartiers populaires et pour les adultes qui travaillent dans les crèches, les établissements d'enseignement mais aussi pour les policiers."
  • Faire classe en extérieur si cela est possible

"Je propose aux enseignants de faire cours fenêtres ouvertes, en profitant du retour des beaux jours", a poursuivi Anne Hidalgo. "Je propose aussi à l'éducation nationale de permettre aux enseignants de faire classe en extérieur toutes les fois que ce sera possible". Pour cela, elle a précisé que la Ville mettra à disposition de façon "organisé et sécurisé" les squares et jardins publics, qui pourront être aménagés pour cette occasion.

  • Ouvrir aux étudiants "des lieux supplémentaires"

La maire de Paris est revenue sur la situation des étudiants "dont la santé y compris mentale ne cesse de se dégrader. "Je propose d'ouvrir pour les étudiants des lieux supplémentaires de réviser au calme. En plus des bibliothèques déjà ouvertes, je propose d'ouvrir les espaces dans les musées, les théâtres, tous nos centres municipaux, les maisons de la vie associative et citoyenne" ainsi que "les gymnases".

  • Des protocoles adaptés dans les lieux culturels

Pour conclure, l'élue socialiste a expliqué qu'il y a plusieurs expérimentations qui sont proposées notamment dans le domaine culturel "avec l'idée d'expérimenter des concerts". "Je propose aussi des protocoles adaptés dans nos musées, dans nos stades et nos théâtres."

Alicia Foricher