BFM Paris

Anne Hidalgo réélue: qui seront ses adjoints?

L'édile devrait conserver l'ossature qui a terminé la mandature précédente. Emmanuel Grégoire devrait rester premier adjoint, tandis qu'Audrey Pulvar devrait intégrer l'exécutif parisien.

Anne Hidalgo rempile pour six ans. Le reste de l'exécutif parisien, à quelques exceptions près, aussi. Selon nos informations, la maire de Paris a souhaité miser sur la continuité pour ce nouveau mandat. Et a ainsi choisi de reconduire une frange importante de son ancienne équipe municipale. Les nominations seront officialisées vendredi lors de la première séance du Conseil de Paris.

>Ils restent en poste

Emmanuel Grégoire est fortement pressenti pour conserver son rôle de bras droit de l'exécutif parisien. Ce dernier occupe le poste de premier adjoint depuis 2018 et le départ fracassant de Bruno Julliard. Emmanuel Grégoire, tête de liste victorieuse dans le 12e arrondissement dimanche, a d'ores et déjà annoncé au Parisien qu'il n'en briguerait pas la mairie. Il entend céder sa place à Emmanuelle Pierre-Marie, candidate EELV dans ce territoire de l'est parisien. "J'ai retiré ma candidature avec tristesse, mais j'estime que c'est ma responsabilité de premier adjoint d'œuvrer au rassemblement", a-t-il déclaré au quotidien régional, anticipant sa nomination officielle.

Patrick Bloche devrait pour sa part conserver l'éducation, Olivia Polski le commerce, Dominique Versini le social et Christophe Girard la culture. Le communiste Ian Brossat devrait garder la main sur les questions de logement, auxquelles devraient s'ajouter des prérogatives en lien avec l'accueil des réfugiés.

Patrick Bloche, Christophe Girard.
Patrick Bloche, Christophe Girard. © BFM Paris

>Echanges de postes

Une poignée de membres de l'exécutif parisien de la mandature précédente s'apprête à entamer un jeu de chaises musicales. Colombe Brossel devrait se délester de la sécurité pour prendre en charge la propreté, jusqu'ici aux mains de Paul Simondon. Ce dernier devrait se voir confier les finances tandis que Christophe Najdovski devrait troquer les transports pour les espaces verts.

Colombe Brossel, Christophe Najdovski, Paul Simondon
Colombe Brossel, Christophe Najdovski, Paul Simondon © BFM Paris

L'ancien rugbyman Pierre Rabadan, conseiller d'Anne Hidalgo sur les questions sportives, devrait hériter du poste d'ajoint aux sports, jusqu'ici occupé par Jean-François Martin, et piloter le dossier des Jeux olympiques. Nicolas Nordmann, précédemment adjoint en charge des questions relatives au handicap, aura pour sa part la lourde tâche de mettre sur pied la police municipale parisienne, dossier actuellement au point mort au parlement.

>De nouveaux entrants

Du côté des entrants, l'ancienne journaliste Audrey Pulvar, porte-parole d'Anne Hidalgo durant la campagne, est pressentie à l'alimentation et à l'agriculture urbaine.

Audrey Pulvar
Audrey Pulvar © BFM Paris

Alors que l'embolie des travaux dans les rues de Paris au début de l'année a été un thème de campagne, c'est le communiste Jacques Baudrier qui prendrait le portefeuille des travaux publics et de la voirie. Au total, le PCF devrait compter quatre adjoints, autant que lors de la mandature précédente.

Une trentaine d'adjoints devraient composer l'exécutif aux côtés d'Anne Hidalgo. Jean-Louis Missika n'en fera pas partie. Ce fidèle lieutenant de la maire de Paris, jusqu'ici adjoint à l'urbanisme, a décidé de ne pas se représenter.

Barthélémy Bolo avec Florian Bouhot