BFMTV

Vague de chaleur: pourquoi il fera encore plus chaud que ce qu'annonce la météo

Toutes les températures évoquées par les services météo sont relevées à l'ombre et sous abri. Gare au soleil, où la chaleur sera encore plus accablante.

Alors qu'une vague de températures élevées déferle sur la France, mieux vaut éviter de rester trop longtemps au soleil. Le conseil vaut particulièrement pour les heures les plus chaudes de la journée, soit de midi à 16 heures. Car il faut d'une part s'épargner autant que possible les coups de soleil, mais il faut aussi veiller à ne pas s'exposer à un coup de chaleur, bien plus grave pour l'organisme.

Comme en hiver, lorsque le vent et l'humidité modifient le ressenti d'une température donnée, il faut rappeler que les températures présentées par les météorologistes pendant la période estivale sont mesurées à l'ombre et sous abri et diffèrent donc de celles que l'on perçoit.

Ajoutez près de dix degrés

Pour obtenir la température au soleil, il faut ajouter en moyenne 10° Celsius à celle affichée sur les cartes météo. Si le vent souffle, il faudra abaisser de quelques degrés cette estimation, mais la température ressentie sera toujours bien plus élevée. 

Et si la proximité de l'eau permet de rafraîchir le corps par la baignade, il faut garder à l'esprit que l'exposition aux rayons UV est décuplée par les reflets du soleil. Même si l'eau atténue la sensation de chaleur, il faut rester vigilant.

Le rôle de l'humidité

Le taux d'humidité dans l'air a, quant à lui, l'effet inverse. Il augmente, comme le rappelait cet article du Monde, la sensation de chaleur. La raison est physiologique. Par temps sec, la transpiration qui perle sur la peau peut s'évaporer, favorisant la régulation thermique de l'organisme. Mais par temps humide, cette évaporation est fortement limitée par l'humidité ambiante. Le phénomène explique qu'à température égale, un temps sec soit beaucoup plus supportable.

David Namias