BFMTV

Tempête Eleanor: risque élevé d'avalanches dans les Alpes

La tempête Eleanor continuera à balayer la France. D'importantes chutes de neige sont attendues dans les Alpes où les avalanches menaceront. Les risques de crues seront également conséquents dans l'Hexagone.

La tempête Eleanor n'a pas fini de troubler les cieux hexagonaux. Ce jeudi, le phénomène sera encore très intense. Selon un communiqué publié par le ministère de l'Intérieur dans la soirée de ce mercredi, on redoute, dans les prochaines 24 heures, des rafales de vent pouvant atteindre les 180 km/h dans les Alpes, et 200 km/h au cap Corse. 

Les chutes de neige importantes qui sont attendues sur le relief alpin font craindre des avalanches. Le risque d'avalanches est même maximal dans les départements de la Haute-Savoie, de la Savoie et des Hautes-Alpes. "De nombreuses grosses avalanches peuvent se produire dès cette nuit et surtout demain matin. Elles se produiront sans orientation privilégiée, se déclenchant surtout au-dessus la limite pluie-neige en poudreuse et peuvent se poursuivre en neige humide en dessous", est-il ainsi écrit sur le site de Météo France. Le ministère de l'Intérieur recommande donc aux usagers de la montagne de conserver la plus grande prudence et de s'en tenir impérativement aux consignes de sécurité. 

La tempête Eleanor a fait un mort, 29 blessés dont quatre graves et privé d'électricité plus de 35.000 foyers mercredi. Environ 11.000 foyers étaient encore privés d'électricité jeudi à 6 heures du matin en Corse.

Des risques de crues importants 

Jeudi, le risque sera aussi liquide. Sur les côtes de l'Atlantique, de la Manche et de la mer du nord, le risque de vague submersion demeurera important. Les risques de crues seront également élevés dans l'estuaire de la Gironde, la vallée de la Seine, l'Eure, la Haute-Saône ou encore le Jura. Les pluies y ont été abondantes ces dernières heures et ces précipitations ont commencé à faire fondre la neige notamment sur les plateaux franc-comtois. Cette fonte pourrait provoquer le débordement de cours d'eau. 

R.V., avec Daniela Prepeliuc