BFMTV

Pluies torrentielles: les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes également touchés

Parallèlement à la tempête Amélie dans l'ouest, les pluies diluviennes sont tombées durant la nuit de samedi à dimanche dans les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes. A la mi-journée, la Corse-du-Sud était quant à elle en alerte orange, une vigilance qui a été levée pour les Alpes-Maritimes.

On attendait certes des orages dans le sud mais ceux-ci ont pris une ampleur imprévue. Ainsi, tandis que quinze départements de la façade atlantique et de l'intérieur du pays avaient été placés ce dimanche en début de matinée en alerte orange à cause des vents violents déchaînés par Amélie, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, et la Corse-du-Sud étaient quant à elles touchées par des intempéries importantes. A la mi-journée, la Corse-du-Sud était toujours en alerte orange tandis que cette vigilance était levée dans les Alpes-Maritimes. 

Deux autoroutes momentanément fermées

Dans certaines communes des Alpes-Maritimes, comme Nice mais aussi Villeneuve-Loubet et Cagnes-sur-Mer, on a reçu l'équivalent de trois semaines de pluie en l'espace d'une heure dans la nuit de samedi à dimanche. Les interventions pour locaux inondés ont été concentrées sur Nice. Vers 2h, les pompiers ont réalisé 30 interventions en une heure sur la ville, notamment la mise en sécurité de 13 "naufragés de la route".

Dans les Bouches-du-Rhône, et tout particulièrement à Martigues, Marignane, Vitrolles, les inondations ont été nombreuses. Juliette Trignat, secrétaire générale de la préfecture des Bouches-du-Rhône, a dressé un tableau de la situation ce dimanche matin sur notre chaîne:

"Le département des Bouches-du-Rhône était en alerte jaune depuis hier après-midi pour des phénomènes de pluies, d’inondations et d’orages et la cellule orageuse qui a traversé plusieurs communes du département a été assez violente et a entraîné de fortes pluies et d’inondations. Ce sont plus de 176 interventions qui ont été recensées par les pompiers. Et ils ont mis en sécurité 75 automobilistes. Ils étaient 500 environ à être mobilisés."

180 interventions 

Si la fonctionnaire a fait remarquer que le recensement des dégâts étaient encore en cours, elle a évoqué les désagréments rencontrées par certains usagers des environs durant les heures les plus dures de la nuit: "Deux autoroutes ont été coupées pendant la nuit, l’A51 dans le sens Marseille-Aix et l’A7 dans les deux sens entre Vitrolles et Les Pennes-Mirabeau car il y avait plus d’un mètre d’eau sur la chaussée."

Les pompiers des Bouches-du-Rhône ont ainsi effectué 180 interventions entre 23H30 et 3H00, sans victime à déplorer. A Vitrolles, un camp de gens du voyage de plus de 100 personnes a en partie été évacué. A Marignane, à environ 20 km de Marseille, des quartiers ont cumulé 50 mm d'eau en 3 heures, et deux cours d'eau, la Cadière et le Raumartin, ont débordé et se sont déversés dans la ville.

Une trentaine d'automobilistes coincés dans leur voiture ont été secourus dans la nuit par les pompiers, selon le maire Eric le Dissès. Des habitants, des commerçants, ont également vu leurs caves et rez-de-chaussée inondés, et ont du être évacués. Ils on pu depuis regagné leurs habitations.

Des voitures et des habitations endommagées 

A Marignane, près de Marseille, quelques quartiers ont été temporairement privés d'électricité et ont cumulé 50 mm d'eau en 3 heures. Des voitures ont été endommagées par les eaux qui ont ruisselé dans les rues et le courant a été coupé. 

En Corse, les transports ont été perturbés. A l'aéroport d'Ajaccio, deux vols ont été annulés dimanche matin, et deux autres déroutés sur Bastia.

Robin Verner