BFMTV

Inondations en Côte d'Or et dans l'Yonne: l'heure est à la décrue

Un habitant de Tonnerre (Yonne), l'un des villages les plus touchés par les inondations dans ce département, lundi 6 mai.

Un habitant de Tonnerre (Yonne), l'un des villages les plus touchés par les inondations dans ce département, lundi 6 mai. - -

Si la vigilance orange aux inondations est maintenue sur l'Armançon et le Serein, la décrue s'amorçait lundi après-midi, et le pire semble derrière les habitants des communes qui longent ces rivières.

Lundi après-midi, Tréclun prenait son mal en patience. Ce village de Côte d'Or, situé à une vingtaine de kilomètres de Dijon, a été l'un des plus touchés par les inondations exceptionnelles qui se sont abattues depuis vendredi sur le département.

La crue a dépassé les records enregistrés de plus de 50 cm, et le village commence à peine à voir l'eau baisser. En cause, selon le maire de la ville, la rupture d'un barrage en amont de sa commune. En ville, 75 maisons ont été inondées.

Vigilance orange maintenue

Plus au nord, dans l'Yonne, le pire est derrière les habitants des villes qui longent l'Armançon, une nouvelle fois en crue la nuit dernière. Après deux jours d’inondations et un mètre d’eau dans les rues du village de Tonnerre, la décrue est bien amorcée.

Pas question, toutefois, pour les services de secours de relâcher leur vigilance. Moins sérieuses, de nouvelles crues sont toutefois attendues dans l'après-midi, et la vigilance orange aux inondations est maintenue dans la Haute-Marne (52), la Marne (51), et l'Aube (10).