BFMTV

Canicule et pollution: des applis pour adapter ses trajets

-

- - Capture Citymapper.

Pour tenter d'échapper à la canicule ou à la pollution, des applications permettent d'adapter ses trajets en fonction de la fraîcheur ou de la qualité de l'air.

A la canicule s'ajoute la pollution. Double peine pour les Franciliens qui en plus de températures qui devraient dépasser les 40 degrés cette semaine, un épisode de pollution à l'ozone est aussi en cours. Dans ces conditions se déplacer devient rapidement un enfer. Des applications proposent des solutions pour adapter son itinéraire. 

>Citymapper, des trajets au frais dans les transports

Avec la canicule, se déplacer en transports en commun est particulièrement pénible. Si certaines lignes de métro et de RER sont équipées de ventilation réfrigérée, la climatisation est loin d'être généralisée. L'application Citymapper propose ainsi des itinéraires empruntant au maximum les lignes réfrigérées. Par exemple pour un trajet entre Gare de l'Est et Charles de Gaulle-Etoile, l'appli suggère d'emprunter la ligne 5 puis la ligne 2 plutôt que la ligne 4, non réfrigérée, et la ligne 2. 

Point négatif, ces itinéraires adaptés ne sont évidemment pas les plus rapides. Il faudra parfois compter sur des correspondances multiples voire un allongement du temps de trajet. Pour un trajet entre Nation et Place d'Italie, Citymapper propose ainsi d'éviter la fournaise de la ligne 6 et d'emprunter plutôt la ligne 1 puis la ligne 5, mais le temps de trajet est multiplié par deux.

-
- © Capture Citymapper.

>Extrema, des îlots de fraîcheur sur son trajet

Extrema, l'application de la mairie de Paris permet dans un premier temps d'identifier les îlots de fraîcheur autour de soi mais aussi de calculer des itinéraires en fonction de ceux-ci. Entre le point de départ et le point d'arrivée, l'application propose trois possibilités: l'itinéraire le plus court, l'itinéraire le plus frais qui favorisera un parcours ombragé ainsi qu'un itinéraire passant par des îlots de fraîcheur qui favorisera des passages dans des squares et des parcs. 

Pour cette dernière option là encore, le trajet pourra être considérablement rallongé mais permettra de faire des pauses dans des lieux plus au frais.

Extrema
Extrema © Capture application Extrema.

>Itiner'air, pour éviter les lieux les plus pollués

Concernant la pollution, l'application Itiner'AIR proposée par Airparif permet de calculer son itinéraire à pied, à vélo ou en courant et d'identifier sur la carte les zones de pollution. En fonction du trajet calculé, l'utilisateur peut ainsi au besoin aménager son chemin pour tenter de subir un peu moins la pollution. 

Itiner'AIR
Itiner'AIR © Capture Itiner'AIR
Carole Blanchard