BFMTV

Paris: une appli pour trouver les lieux de fraîcheur autour de soi

L'application Extrema Paris permet de localiser les lieux de fraîcheur.

L'application Extrema Paris permet de localiser les lieux de fraîcheur. - BFM Paris

Votre chapo ici

Les températures attendues dans les prochains jours à Paris vont frôler les 40 degrés. Pour se mettre au frais, une application mobile lancée par la mairie de Paris pourrait bien vous donner des idées. Cette appli appelée Extrema Paris (disponible sur l'Apple Store et Google Play) permet dans un premier temps de repérer les secteurs de la capitale les plus impactés par la chaleur en temps réel.

En se géolocalisant, on peut surtout identifier les "îlots de fraîcheur" disponibles à proximité. Ces lieux, près de 1.000, identifiés par la ville de Paris sont aussi bien des parcs et jardins que des musées climatisés, des églises, cimetières ou des piscines. Un mode jour et un mode nuit existent pour plus de précision sur les ouvertures de ces lieux. 

Cette application permet de géolocaliser les lieux de fraîcheur à proximité.
Cette application permet de géolocaliser les lieux de fraîcheur à proximité. © Capture appli Extrema

Savoir si ses proches sont en situation critique

Pour aller plus loin encore, l'application permet de créer un ou plusieurs profils qui permettent de calculer un risque personnalisé en cas de chaleur en fonction de son état de santé et du lieu où la personne se trouve. L'utilisateur est notamment invité à renseigner s'il souffre d'une maladie chronique ou suit un traitement médical. L'application permet d'enregistrer plusieurs profils, notamment ceux de ses proches ou des personnes âgées de son entourage pour évaluer leur risque lié à la chaleur. Les réflexes à adopter pour répondre aux températures élevées sont aussi rappelés par l'appli. 

Dans les années à venir, la capitale devrait être de plus en plus confrontés à des épisodes de canicule à cause du réchauffement climatique. D'après des projections de Météo-France, Paris pourrait gagner 4 à 5 degrés de plus d'ici la fin du siècle. Ces quelques degrés sont très conséquents, les grandes villes étant déjà beaucoup plus chaudes que le reste du territoire à cause de l'urbanisme. Revêtements, bâtiments contribuent à emprisonner la chaleur. Des études sont menées pour trouver des matériaux plus adaptés et qui permettraient à terme de rafraîchir la ville. 

ilots de chaleur
ilots de chaleur © Emeline Gaube - BFMTV
Carole Blanchard