Nicolas Maduro, le 2 octobre.
 

Le pays est plongé dans le noir depuis plus de 48 heures. D'après de nombreux experts, la panne n'est pas due à une attaque mais à un manque d'entretien des infrastructures.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire