BFMTV

Trump se moque de Cohen après son aveu de culpabilité et l'accuse d'avoir "inventé" des faits

Le président américain Donald Trump, le 21 août 2018 en Virginie occidentale.

Le président américain Donald Trump, le 21 août 2018 en Virginie occidentale. - Mandel Ngan - AFP

Le président américain a opté pour une réponse ironique aux déclarations de son ex-avocat, Michael Cohen. Il a affirmé devant un juge avoir acheté le silence de deux femmes "à la demande du candidat". Donald Trump l'accuse d'avoir "inventé" des faits.

"Si quelqu'un cherche un avocat, je recommande fortement de ne pas engager Michael Cohen!", a ironisé ce mercredi Donald Trump sur Twitter, au lendemain du plaider-coupable de son ex-avocat.

Ce dernier a déclaré devant le juge avoir versé d'importantes sommes d'argent, "à la demande du candidat" à deux femmes qui affirmaient avoir eu une liaison avec Donald Trump. Le tout afin d'éviter d'ébruiter des révélations gênantes pendant la campagne, et donc "d'influencer l'élection" présidentielle. 

Le ton est cinglant, à l'image de ce que décrivait en avril dernier le New York Times, évoquant la relation entre les deux hommes. Si Michael Cohen s'était un jour dit capable de "prendre une balle" pour Donald Trump, l'homme d'affaires ne se privait pas de l'insulter gratuitement, de menacer de le licencier, ou de "le traiter comme un déchet", avait même précisé un de ses anciens conseillers politiques. Ce que le président avait rapidement nié sur Twitter, décrivant son avocat comme "une belle personne avec une famille merveilleuse". 

Deux procès, un seul soutien présidentiel

Le tweet du président américain s'inscrit pourtant dans cette lignée, d'autant plus qu'au lendemain d'un double coup dur judiciaire, Donald Trump a tout de même eu un mot pour son ex-directeur de campagne, condamné pour fraude bancaire et fiscale. 

"C'est un jour très triste pour notre pays. Il n'a travaillé pour moi que pendant un court laps de temps, mais vous savez quoi? C'est quelqu'un de très bien", a-t-il déclaré aux journalistes sur la pelouse de la Maison Blanche. 

Quelques minutes après sa première pique à Michael Cohen, Donald Trump a confirmé dans un autre tweet son soutien à Paul Manafort et une nouvelle fois taclé son ex-avocat, en l'accusant d'avoir "inventé" des histoires.

"Je me sens vraiment mal pour Paul Manafort et sa merveilleuse famille. La 'justice' a sorti une affaire d'impôts vieille de 12 ans, entre autres choses, lui a mis une énorme pression et, au contraire de Michael Cohen, il n'a pas "révélé" des histoires inventées pour obtenir un arrangement. Beaucoup de respect pour ce brave homme!", a-t-il asséné. 

Liv Audigane