BFMTV

Disparition du MH370: une entreprise privée reprend les recherches

Des personnes assistent à une conférence de presse organisée par une association représentant les familles des disparus du MH370, le 5 décembre 2016 à Madagascar.

Des personnes assistent à une conférence de presse organisée par une association représentant les familles des disparus du MH370, le 5 décembre 2016 à Madagascar. - Rijasolo - AFP

Un navire affrété par une entreprise privée a quitté ce mardi l'Afrique du Sud pour l'Australie, d'où pourront reprendre les recherches du vol de la Malaysia Airlines disparu en mars 2014.

Le voile va-t-il enfin être levé sur la disparition du vol MH370? Cela fera bientôt quatre ans - mars 2014 - que l'avion de la Malaysia Airlines, qui faisait la liaison Kuala Lumpur-Pékin, a disparu avec 239 personnes à bord. 

Depuis, quelques morceaux de l'avion ont été retrouvés, notamment à la Réunion et au Mozambique. Mais pour autant, le mystère demeure sur les circonstances de la disparition de l'avion de ligne. En janvier 2017, les autorités malaisiennes, chinoises et australiennes avait annoncé l'arrêt des recherches, faute d'avoir pu localiser l'appareil en mer. 

Depuis, plusieurs entreprises privées ont proposé leurs services au gouvernement malaisien pour continuer les recherches. En octobre dernier, celui-ci a conclu un accord avec la société Ocean Infinity: si elle ne trouve rien, le gouvernement malaisien n'aura rien à payer. 

Une zone de 25.000 km² à explorer

Ce mardi, révèle une agence australienne, le navire Seabed Constructor, affrété par Ocean Infinity, a quitté l'Afrique du Sud pour se diriger vers Perth, où il doit accoster le 7 février. De là, les recherches pourront commencer afin de retrouver l'avion de la Malaysia Airlines. 

A l'arrêt des recherches, le bureau australien d'enquête sur les catastrophes aériennes avait révélé que les scientifiques avaient circonscris une zone de 25.000km² où les restes de l'avion se trouvaient "très probablement". Les recherches d'Ocean Infinity se concentreront sur ce périmètre. 

Liv Audigane