BFMTV

Disparition du MH370: la Malaisie signe un accord pour la reprise des recherches

Après le départ d'un navire de recherches pour l'Australie mardi dernier, la Malaisie a officiellement signé un accord ce mercredi avec une entreprise privée américaine pour reprendre les recherches du vol MH370, disparu depuis quatre ans.

Le navire de recherches était déjà en route. La Malaisie a officiellement signé un accord ce mercredi avec une société privée américaine, Ocean Infinity, qui va reprendre les recherches de l'avion de Malaysia Airlines (vol MH370), près de quatre ans après sa mystérieuse disparition avec 239 personnes à bord.

Ocean Infinity, société spécialisée dans la recherche sous-marine, devrait entamer ses opérations à la mi-janvier avec un bateau équipé de hautes technologies, dans une nouvelle zone dans le sud de l'océan Indien. Huit véhicules sous-marins de recherches pourront être déployés en même temps. Le navire a quitté l'Afrique du Sud pour l'Australie le mardi 2 janvier. 

"Nous avons besoin de savoir avant de pouvoir tourner la page"

Cette société percevra jusqu'à 70 millions de dollars (58 millions d'euros) si elle trouve la zone de débris, pas seulement quelques morceaux de l'appareil. En revanche, le gouvernement malaisien ne paiera rien si les recherches se révèlent infructueuses. 

Des familles de victimes ont accueilli avec satisfaction la décision de reprendre les recherches, suspendues en janvier 2017, dans une zone de 25 000km² au sud de l'océan Indien. 

"Nous ne savons pas ce qui s'est passé, nous avons besoin de savoir avant de pouvoir tourner la page", a déclaré à l'AFP V.P.R. Nathan, dont l'épouse Anne Daisy était dans l'avion.

L.A., avec AFP