BFMTV

Obama, Bush, Reagan: les anciens présidents américains étaient-ils plus populaires que Trump?

Donald Trump et Barack Obama à la Maison Blanche.

Donald Trump et Barack Obama à la Maison Blanche. - JIM WATSON / AFP

Ce mardi soir, Donald Trump doit annoncer sa candidature pour les élections de 2020, deux ans et demi après le début de sa présidence. Au même moment de leurs mandats, ses prédécesseurs étaient-ils plus ou moins populaires que lui?

Cela va bientôt faire 900 jours que Donald Trump est président des Etats-Unis. Et près de deux ans et demi après son arrivée au pouvoir, sa côte de popularité se porte bien.

Plus précisément: elle reste stable, ne connaît ni d'envolée, ni de chute spectaculaire contrairement aux anciens présidents américains, si on se fie aux données compilées par le média américain FiveThirtyEight.

On note même une tendance à la hausse ces dernières semaines avec un pic à 42,4% d'opinions positives en mai dernier - l'une de ses meilleures performances depuis son premier mois à la Maison Blanche. 

Comparez la popularité de Trump à celle d'Obama, Reagan ou Kennedy

Grâce à l'outil ci-dessous, comparez la côte de popularité de l'actuel président à celle de ses prédécesseurs. Par défaut, ce sont celles de Donald Trump et Barack Obama qui sont affichées.

Cliquez sur la barre de recherche pour choisir d'autres présidents (Bush, Clinton, Reagan, Nixon, Kennedy).

Comme l'explique le spécialiste des Etats-Unis Corentin Sellin sur RMC, Donald Trump "n'est pas populaire par rapport à ses prédécesseurs". Alors que la plupart des présidents commencent avec plus de 50% d'opinions positives, lui n'a débuté qu'à 44%. 

La base indéfectible de Trump: un atout et un point faible pour le président

La différence, selon Corentin Sellin, est que Trump "a une base indéfectible". En effet, entre janvier 2017 et juin 2019, sa côte a toujours été comprise entre 37 et 44%. Un écart relativement faible si on le compare à ceux enregistrés par Obama (44-62%), Reegan (35-68%) ou Nixon (49-66%).

C'est un atout pour le président américain car cela signifie que ses frasques ou ses affaires n'ont pas entamé sa popularité auprès de ses électeurs. Mais c'est aussi une faiblesse car cela signifie que Donald Trump n'a pas sur élargir sa base qui l'a élue de justesse face à Hillary Clinton

L'un des présidents les plus impopulaires de l'après-guerre

Depuis 1945, très peu de présidents ont été plus impopulaires que Donald Trump après deux ans et demi de mandat.

Seul Jimmy Carter a fait pire pendant plusieurs mois d'affilée à cause notamment de la crise des otages américains en Iran. Juste après la Seconde guerre mondiale, Harry Truman connut également plusieurs mois difficiles pour sa popularité: la faute à une forte inflation suivie de conflits sociaux de grande ampleur.

Seulement, il s'agissait de passades pour ces présidents, qui avaient tous deux débuté leurs mandats avec des côtes de popularité à plus de 70% d'opinions positives - bien plus hautes que celle de Donald Trump. 

Louis Tanca