BFMTV

Primaires du Parti démocrate: voici les candidats qui veulent battre Trump en 2020

L'ombre de Donald Trump lors d'une conférence de presse à Bruxelles en juillet 2018.

L'ombre de Donald Trump lors d'une conférence de presse à Bruxelles en juillet 2018. - Brendan Smialowski / AFP

Donald Trump va officiellement lancer sa campagne pour un second mandat ce mardi. Face à lui, ils sont plus d'une vingtaine à prétendre à l'investiture démocrate: un record pour le parti. Qui sont ces candidats?

En tout, ils sont 24 à se présenter à l'investiture démocrate. Un groupe qui affiche une diversité inédite en apparence avec un nombre record de femmes et plusieurs candidats issus de minorités: trois Noirs, un Hispanique, une Américaine originaire de Samoa et de confession hindouiste, et le premier candidat ouvertement homosexuel.

Cependant, les candidats qui se détachent le plus dans les sondages sont deux hommes blancs âgés de plus de 70 ans: l'ancien vice-président Joe Biden et le sénateur du Vermont Bernie Sanders.

Découvrez qui sont les candidats grâce à notre outil ci-dessous. Si l'infographie ne fonctionne pas sur votre smartphone, cliquez sur ce lien.

Nous avons classé les candidats selon la place qu'ils ont obtenu dans le dernier sondage Ipsos réalisé début juin aux Etats-Unis

Le centriste Biden en tête des sondages mais...

Avant même de se présenter officiellement fin avril, Joe Biden dominait déjà les sondages. C'est cependant loin d'être gagné pour le vice-président de Barack Obama. En 1988, des soupçons de plagiat et de mensonge sur ses études l'avaient poussé à abandonner l'investiture.

Cette année, c'est un scandale d'une toute autre nature qui le menace. Plusieurs femmes l'accusent de "gestes déplacés": baisers inappropriés, accolades trop longues, mains sur les cuisses... 

Au delà de ces affaires, le représentant de la ligne centriste va devoir se faire élire par des militants de plus en plus progressistes. Depuis la percée de Bernie Sanders en 2016, certaines idées longtemps considérées trop radicales - comme la couverture santé universelle - sont désormais très populaires chez les démocrates.

Le septuagénaire a par exemple dû changer d'avis sur l'avortement, souhaitant désormais généraliser son financement alors qu'il défendait ce recours uniquement en cas de viol, d'inceste ou de problème de santé. 

Des divisions à la gauche du Parti démocrate

Aux deuxième et troisième place, on trouve Bernie Sanders et Elizabeth Warren. Très connu depuis la primaire de 2016, le sénateur du Vermont a commencé sa campagne avec une confortable deuxième place. Mais petit à petit, Elizabeth Warren a commencé à le rattraper dans les sondages.

Sa position plus modérée - défense des classes moyennes, critique des excès de Wall Street et du capitalisme - séduit vis-à-vis de l'étiquette socialiste de Sanders - qui veut instaurer une éducation gratuite ou un salaire minimum à 15$ de l'heure.

A ces deux poids-lourds, il faut ajouter de nombreux petits candidats qui morcellent la gauche du Parti démocrate:

le jeune maire de South Bend, Pete Buttigeg: premier candidat de premier plan ouvertement homosexuel, favorable à l'abolition de la peine de mort et à l'extension de la couverture santé

Beto O'Rourke, un Texan de 46 ans, qui a tenté de remplacer le républicain Ted Cruz au Sénat avec un programme très à gauche dans un Etat conservateur.

mais aussi l'entrepreneur Andrew Yang, le "Benoit Hamon américain" qui propose un revenu universel, Bill de Blasio, le maire de New-York, Cory Booker, le sénateur du New Jersey...

Louis Tanca avec AFP