BFMTV

Turquie: un soldat tué et un autre blessé par des tirs venus de la Syrie

BFMTV

Un sous-officier turc a été tué et au moins un autre militaire blessé jeudi dans la région de frontalière de Kilis, dans le sud du pays. Des tirs d'origine indéterminée auraient été tirés depuis le territoire syrien, atteignant les militaires, selon l'agence de presse progouvernementale Anatolie. En éponse, l'armée turque a bombardé la région syrienne d'où sont partis les tirs qui ont tué un soldat.

Cette attaque intervient trois jours après l'attentat suicide attribué au groupe Etat islamique (EI) qui a visé des militants prokurdes à Suruç (sud), près de la frontière syrienne, qui a fait 32 morts et une centaine de blessés. Selon l'agence de presse Dogan, les coups de feu ont été tirés d'une zone contrôlée par les jihadistes. 

Mercredi, deux policiers avaient été tués dans une attaque revendiquée par le PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), en représailles à l'attentat antikurde meurtrier survenu lundi à Suruç (sud) et attribué au groupe jihadiste Etat islamique (EI). Ce jeudi plus tôt dans la matinée, un troisième policier a trouvé la mort dans une attaque à Diyarbakir, mais celle-ci na pas encore été revendiquée.

la rédaction avec AFP