BFMTV

Turquie: Erdogan fait construire un laboratoire pour goûter ses plats

Recep Rayyip Erdogan en visite officielle au Mexique, le 12 février 2015.

Recep Rayyip Erdogan en visite officielle au Mexique, le 12 février 2015. - Omar Torres - AFP

Le président truc veut se protéger de tout empoisonnement. A cet effet, il va faire construire un laboratoire dans son palais, pour prévenir une éventuelle attaque par la nourriture.

"Les attentats ne se font plus désormais par la voie des armes mais par celle des aliments". Cette analyse, développée par son médecin et député du parti au pouvoir AKP, vient expliquer la dernière lubie du président turc Erdogan: se faire construire un laboratoire dans son luxueux palais, afin de prévenir toute attaque toxique, chimique, radioactive ou biologique. Cevdet Erdöl, le médecin dont les propos sont cités par le quotidien turc Hürriyet, souligne que jusqu'à présent, aucune attaque de ce genre n'a été détectée dans le somptueux complexe situé à la lisière d'Ankara où "une équipe de cinq médecins est à l'oeuvre 24 heures sur 24".

Erdogan et sa "folie des grandeurs"

Le président islamo-conservateur de Turquie, qui a été chef de gouvernement de 2003 à 2014 avant d'être élu à la magistrature suprême, est critiqué pour ses positions radicales et autoritaires ainsi que sa "folie des grandeurs".

Le nouveau palais gigantesque de plus de mille pièces de Recep Tayyip Erdogan qui a été entièrement décoré et aménagé sous ses ordres dans un mélange de styles seldjoukide et ottoman, est au centre d'une grande controverse en raison du train de vie que mène l'homme fort de Turquie. Recep Tayiip Erdogan est désormais surnommé "le nouveau sultan".

A. K. avec AFP