BFMTV

Terrasses de bars bondées, restaurants, concerts... Avec la vaccination, la vie reprend en Israël

Près de la moitié de la population israélienne a reçu deux doses du vaccin Pfizer, au cours d'une campagne massive, qui permet la réouverture des lieux culturels et des restaurants.

Des terrasses de bars et de restaurants bondées, des concerts, des salles de sport ouvertes... Des images provenant d'Israël, partagées notamment par le média Brut ces derniers jours, présentent un pays où la vie culturelle, les loisirs ont repris, après une campagne de vaccination massive dans le pays. Les commerces non-essentiels ont progressivement rouvert depuis la fin du troisième confinement début février.

Plus de 4,3 millions de personnes (46% de la population) ont reçu les deux doses du vaccin Pfizer/BioNTech, et peuvent désormais présenter un passeport vert, sésame pour accéder aux événements avec du public.

"Je suis allé à un concert, je n'étais pas allé dans un événement culturel depuis le mois de mars 2020" raconte sur BFMTV l'ex-journaliste Julien Bahloul, blogueur et business developer. "Je vais au restaurant ce soir et je vais au bar derrière. J'étais à la salle de sport il y a une heure."
Des personnes en terrasse à Jérusalem, le 9 mars 2021.
Des personnes en terrasse à Jérusalem, le 9 mars 2021. © Emmanuel DUNAND / AFP

"On annonce les boîtes de nuit la semaine prochaine"

Avec son passeport vaccinal - qui s'obtient une semaine après avoir reçu la deuxième dose de vaccin, et apparaît sous forme de QR code - il peut désormais entrer dans les salles de sport, et retirer son masque, car seules des personnes vaccinées y sont présentes.

"On annonce les boîtes de nuit pour la semaine prochaine. Les boîtes de nuit c'est surréaliste, je pense que c'est le symbole suprême du déconfinement parce que c'est les gens qui vont danser ensemble", continue Julien Bahloul. "On a presque du mal à y croire."

La vie s'améliore aussi pour les personnes non-vaccinées, qui peuvent utiliser "le train ou les centres commerciaux, les transports en commun ou même les terrasses de café, juste pas en intérieur", explique un étudiant à Brut.

Israël veut rouvrir ses frontières le plus largement possible, notamment en mettant en place des passeports verts avec d'autres pays, comme elle l'a déjà fait avec la Grèce. Une perche a été tendue en ce sens par le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la France, qui a décliné la proposition.

Une organisation "militaire"

Julien Bahloul raconte une organisation "militaire" pour en arriver à ce haut taux de vaccination si rapidement. "Ils ont mobilisé plein de soldats. Quand je suis arrivé dans mon centre de vaccination, j'ai vu mon numéro, et j'ai vu 40 personnes avant moi. Mais les numéros défilaient toutes les secondes, tout le monde allait dans les différentes lignes et ça vaccinait à tour de bras".

L'État hébreu avait lancé le 19 décembre une vaste campagne de vaccination contre le Covid-19 à la faveur d'un accord avec Pfizer permettant à Israël d'obtenir rapidement des millions de doses en échange de données biomédicales sur l'effet du vaccin dans ce pays où les fichiers médicaux de la population sont numérisés.

Les indicateurs du Covid-19 sont en chute libre ces dernières semaines. Le nombre moyen de nouveaux cas recensés est tombé sous la barre des 2000, selon le comptage de l'agence Reuters. Le 16 mars 1775 nouvelles contaminations étaient comptabilisées, contre 4555 contaminations, il y a un mois. Le dernier pic d'infections le plus élevé date du 16 janvier, avec 10.073 nouveaux cas.

Alors que la vaccination est plus lente en Europe, le pays s'est même proposé pour accueillir l'Euro de football en juin et juillet prochain, ainsi que des matches de Ligue des champions ou de Ligue Europa, si la pandémie contraint les stades européens au huis clos.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV