BFMTV

Bars, restaurants, salles de sport: ces endroits où l'on a le plus de chances d'être contaminé par le Covid-19

La vitrine du célèbre Café de Flore, fermée depuis plusieurs semaines, comme tous les cafés et restaurants de France, le 15 mars 2021

La vitrine du célèbre Café de Flore, fermée depuis plusieurs semaines, comme tous les cafés et restaurants de France, le 15 mars 2021 - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Le Conseil scientifique fait le point sur les lieux dans lesquels il est plus probable de se contaminer au Covid-19, en s'appuyant sur la littérature internationale et l'étude ComCor en France.

Dans son dernier avis présenté au gouvernement le 11 mars dernier, et après avoir détaillé les bons et mauvais côtés des stratégies mises sur la table de l'exécutif pour sortir de cette crise sanitaire, le Conseil scientifique fait le point sur les lieux dans lesquels il est plus probable de se contaminer au Covid-19, en s'appuyant sur la littérature internationale et l'étude ComCor en France.

Ainsi, de manière logique, on apprend que les risques de contaminations sont majeurs "en cas d'événements dans un espace clos, mal ventilé, avec de nombreux participants ne respectant pas les gestes barrières dont le port du masque." Ainsi, le Conseil scentifique conseille la poursuite de l'interdiction de ces rassemblements et, en filigrane, pointe du doigt les restaurants puisque "les repas, au cours desquels le port du masque ne peut être respecté, constituent une circonstance majeure de contamination."

Les bars et salles de sport sont également cités comme des lieux où les sur-risques d'infections étaient les plus forts entre les deux confinements, en octobre passé.

Les lieux culturels sans risques?

En outre, de manière plus surprenante, plusieurs autres lieux ont été listés comme représentant moins de sur-risques: les transports en commun, les cours en amphithéâtre ou en salle pour la formation continue, le sport en extérieur, ou encore la fréquentation des lieux culturels et de culte, des commerces et des salons de coiffure

De plus, toujours dans cet avis, il est indiqué que les établissements scolaires ne sont pas des "amplificateurs de transmission" puisque "la circulation du virus en milieu scolaire reflète plutôt celle qui est observée au sein de la collectivité." Il est dont ainsi conseillé de laisser les établissements scolaires ouverts, comme le préconise le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer.

En ce qui concerne les contaminations en milieu professionnel, celles-ci demeurent "insatisfaisantes" puisque "presque un professionnel sur deux est symptomatique lorsqu'il contamine un collègue sur son lieu de travail." Encore et toujours, le Conseil scientifique conseille la mise en place généralisée du télétravail.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV