BFM Grand Littoral

Lieux culturels fermés: à Calais, le Channel occupé à son tour

Le Channel, à Calais.

Le Channel, à Calais. - Google Street View

À l'instar d'une quarantaine de lieux de culture dans toute la France, la salle de spectacle calaisienne sert de caisse de résonance aux revendications des intermittents du spectacle.

Après le Théâtre du Nord ou le Théâtre Sébastopol à Lille, place au Channel à Calais. Ce mardi, des intermittents du monde du spectacle ont investi les lieux de ce centre culturel, annonce la SFA-CGT Hauts-de-France sur son compte Facebook.

À ce jour, une quarantaine d'établissements culturels sont occupés par des intermittents. Ces derniers appellent notamment à une réouverture des musées, des cinémas ou encore des théâtres et demandent la prolongation de l'année blanche pour pouvoir continuer à être indemnisés. Un mouvement contestataire, né au théâtre de l'Odéon, à Paris, qui a fait tâche d'huile jusqu'à Pau, Strasbourg ou encore Villeurbanne.

Les représentants du mouvement ont pu s'entretenir avec le Premier ministre, Jean Castex, ces derniers jours. Mais le gouvernement, pour l'heure, n'entend pas accéder à leurs revendications. Si la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a annoncé le déblocage de 20 millions d'euros supplémentaires pour venir en aide à ce secteur sinistré, l'intéressée a tout de même jugé les occupations "inutiles" et "dangereuses".

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions