BFM Lille

Lille: le théâtre Sébastopol occupé par des intermittents du spectacle

Après avoir occupé depuis jeudi le théâtre du Nord, une cinquantaine de militants ont pris possession du Sébastopol pour réclamer la réouverture des lieux culturels.

Le théâtre Sébastopol à son tour investi par des intermittents du spectacle. Après avoir occupé depuis jeudi le théâtre du Nord, plusieurs militants se sont installé dans cette autre salle de spectacle lilloise ce lundi après-midi.

"Comme la mairie nous soutient, en accord avec la direction, elle nous a permis de rentrer très facilement", a expliqué au micro de BFM Lille, Maxime Séchaud, metteur en scène.

Repoussés par la police devant la Drac

Selon ce militant, ils sont une cinquantaine à s'être installés dans cette salle. "On va dormir ici jour et nuit, amplifier la mobilisation et occuper peut-être d'autres lieux", explique ce professionnel.

Un peu avant de poser leurs affaires au Sébastopol, ils avaient tenté de rentrer à la Direction régionale des affaires culturelles pour s'y installer ce lundi. Mais ils s'étaient heurtés aux forces de l'ordre. Ces professionnels du spectacle souhaitaient quitter le Théâtre du Nord, car l'établissement accueille des répétitions.

Au total, près de 45 salles sont aujourd'hui occupées à travers toute la France. Le mouvement parti le 4 mars du Théâtre de l'Odéon à Paris pour réclamer la réouverture des lieux culturels et le retrait des projets de décret de la réforme de l'assurance-chômage a eu un effet boule de neige depuis.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions