BFMTV

Syrie: Assad reconnaît avoir reçu des missiles russes

L'intégralité de l'entretien donné par Bachar al-Assad à la télévision du Hezbollah doit être diffusée ce jeudi soir.

L'intégralité de l'entretien donné par Bachar al-Assad à la télévision du Hezbollah doit être diffusée ce jeudi soir. - -

Dans une interview donnée à la télévision du Hezbollah, le président syrien reconnaît explicitement que des armes russes ont déjà été livrées au régime.

Le président syrien Bachar al-Assad a reconnu implicitement avoir reçu des missiles S-300 de la Russie, selon une déclaration rapportée jeudi par Al Manar, la chaîne du Hezbollah, qui doit diffuser dans la soirée l'intégralité de l'entretien.

Interrogé sur la livraison de ces missiles sol-air sophistiqués promis par Moscou, Bachar al-Assad a répondu: "tous les accords passés avec la Russie seront honorés et une partie l'a déjà été dernièrement".

Vers une réaction d'Israël?

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov avait justifié mardi la livraison prévue des S-300 à Damas en estimant que ces missiles visaient à dissuader toute velléité d'intervention extérieure dans le conflit.

Mais Israël a averti qu'il réagirait en cas de livraisons de ces missiles. "Si par malheur, ils (les S-300) arrivent en Syrie, nous saurons quoi faire", avait affirmé le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon.

Israël a mené début mai deux raids aériens sur des cibles militaires près de Damas disant vouloir empêcher un transfert d'armes au Hezbollah, mouvement chiite libanais qui combat aux côtés des troupes de Damas, et ennemi juré d'Israël.


À LIRE AUSSI:

>> De 3.000 à 4.000 combattants du Hezbollah en Syrie

>> Syrie: les Etats-Unis "exigent le retrait immédiat" du Hezbollah

A.S. avec AFP