BFMTV

L'ANTISECHE DU WEEK-END: Un accord sur la Syrie, l'ultimatum EELV et Le Pen ovationnée

Retrouvez toute l'actualité du week-end et de la semaine prochaine.

Retrouvez toute l'actualité du week-end et de la semaine prochaine. - -

Tous les dimanches, la rédaction de BFMTV.com et BFMBusiness.com vous propose un petit cours de rattrapage sur les principaux événements du week-end, à connaître avant lundi matin. Avec, en bonus, les infos à suivre dans la semaine.

La rédaction de BFMTV.com vous a concocté une séance de rattrapage sur les principales infos du week-end qui ne manqueront pas de se développer dans la semaine.

Ce qu'il ne fallait pas rater ce week-end...

> Syrie: un accord russo-américain salué par la communauté internationale

-
- © -

La Russie et les Etats-Unis sont enfin parvenus à un accord samedi sur le dossier syrien. Damas a une semaine pour présenter une liste de ses armes chimiques qu’elle doit détruire d’ici "mi-2014". Tandis que le ministre syrien de la Réconciliation, Ali Haïdar, salue une entente qui permet d’éviter la guerre, un influent parlementaire russe soulève l’hypothèse d’une différence d’interprétation de l’accord entre Washington et Moscou.

L'ensemble de la communauté internationale a salué cet accord. Lors d'une rencontre ce dimanche avec son homologue français Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi a salué un accord qui, selon lui, permettait "d'ouvrir des perpectives pour régler la question en Syrie par des moyens pacifiques". Laurent Fabius a pour sa part estimé que le compromis entre la Russie et les Etats-Unis et le soutien chinois constituaient "une avancée importante". 

François Hollande reçoit lundi le secrétaire d'Etat américain John Kerry et le chef de la diplomatie britannique William Hague à l'Elysée. 

> EELV lance un ultimatum à François Hollande sur la transition écologique

Pascal Durand
Pascal Durand © -

Pascal Durand joue le tout pour le tout. Le secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts lance, samedi, une forme d'ultimatum au président François Hollande, en lui donnant "six jours" pour s'engager concrètement dans la transition énergétique.

"Il n'y aura pas de transition énergétique si la loi est présentée fin 2014", ajoute Pascal Durand, en prévenant ainsi que son parti attendait que le gouvernement presse le pas sur ce dossier, objet vendredi prochain de la conférence environnementale.

> Les propos de Fillon sur le FN provoquent un raz-de-marée

François Fillon
François Fillon © -

Le revirement de François Fillon sur la question du FN provoque la stupeur chez les responsables de droite mais aussi à gauche. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a demandé dimanche aux dirigeants de l'UMP de clarifier leur position vis à vis du Front National, en estimant qu'ils jouaient "avec le feu".

Vendredi à Nice, à la veille de l'université d'été frontiste, l'ancien Premier ministre François Fillon ne s'est pas contenté de renvoyer dos à dos le PS et le FN en matière de "sectarisme". Il a carrément jeté aux orties la ligne officielle de son parti du "ni-ni" (aucune consigne de vote en cas de duel PS-FN) ainsi que celle, plus ancienne, du "front républicain" (choix du candidat non-FN).

> Marine Le Pen raille le "belliciste Hollande" en clôture de l'université d'été

Marine Le Pen
Marine Le Pen © -

Marine Le Pen a raillé dimanche, en clôture de l'université d'été de son parti à Marseille, le "belliciste" François Hollande "soumis" aux États-unis dans le dossier syrien. Alors que le chef de l'Etat doit s'exprimer dans la soirée sur le dossier syrien, elle s'est engagée, devant plus de 4.000 personnes - 4.500 selon les organisateurs - à "rompre avec une diplomatie du renoncement et de la servitude".

Dans son discours, Marine Le Pen a par ailleurs évoqué les questions d'immigration, de sécurité, de frontières ou encore de souveraineté, rendant en même temps hommage à son père, Jean-Marie Le Pen. "Parce qu'avec l'ouverture totale des frontières avec la Bulgarie et la Roumanie, les Roms deviendront 'inexpulsables'", a-t-elle déclaré.

> Frais de garde: le gouvernement veut aider les foyers modestes

La mesure devrait bénéficier à environ 140.000 familles
La mesure devrait bénéficier à environ 140.000 familles © -

Le gouvernement veut faire un geste en faveur des ménages aux revenus modestes. Le ministère de la Famille a en effet indiqué, dimanche, qu’il comptait mettre en place un dispositif permettant aux foyers désirant faire garder leurs enfants de ne plus avancer une partie des frais versés aux assistantes maternelles.

Une mesure qui devrait bénéficier à environ 140.000 familles, dont 58.000 familles monoparentales.

Concrètement, les foyers avec deux enfants touchant moins de 23.840 euros par an (20.706 euros avec un enfant) n'auront plus "à faire l'avance de l'aide qu'ils devaient toucher plus tard" au titre du Complément de libre choix du mode de garde (CMG). Cette prestation versée pour la garde des moins de six ans par une assistante maternelle agréée.

...Et ce qu'il faudra suivre cette semaine

> Lundi: redressement du Costa Concordia

L'épave est toujours échouée à quelques dizaines de mètres du rivage.
L'épave est toujours échouée à quelques dizaines de mètres du rivage. © -

Le feu vert officiel a été donné dimanche par la protection civile italienne. "Les opérations de redressement du navire Costa Concordia débuteront demain, lundi 16 septembre", a indiqué un communiqué de la protection civile. Le naufrage du gigantesque navire avait eu lieu en janvier 2012 et avait fait 32 morts.

"L'île est prête pour cet événement et nous sommes très confiants dans son déroulement, nous avons obtenu des assurances de toutes les sociétés et institutions impliquées", a déclaré Alessandro Centurioni, adjoint du maire du Giglio, responsable de l'environnement. 

> Lundi: un permis de conduire tout beau tout neuf

Un nouveau permis de conduire lundi
Un nouveau permis de conduire lundi © -

De format carte de crédit, le nouveau permis de conduire, commun aux pays de l'Union européenne, entre en circulation en France ce lundi. Il doit surtout permettre de limiter la contrefaçon. 

Ce nouveau permis européen, qui sera valable 15 ans en France, doit remplacer les quelque 300 millions de documents et 110 modèles existant au sein des 28 États membres. Entré en vigueur en janvier, il vise à faciliter la libre circulation des personnes et de l'information entre les administrations nationales, grâce à un système d'échange de données européen.

La France est le premier pays à déployer ce permis à grande échelle - 3 millions d'unités la première année - et avec une puce électronique.

> Mercredi: les retraites au menu

a réforme des retraites va être adoptée mercredi
a réforme des retraites va être adoptée mercredi © -

Présentée fin août par Jean-Marc Ayrault, la réforme des retraites va être adoptée mercredi par le Conseil des ministres avant son examen au Parlement mi-octobre. François Hollande et Jean-Marc Ayrault peuvent escompter un vote sans problème d’une des réformes les plus sensibles politiquement du début du quinquennat. Les manifestations syndicales de la semaine dernière se sont en effet soldées par un demi-échec.

> Jeudi: Hollande à l'investiture du président malien

IBK
IBK © -

François Hollande se rend au Mali pour l'investiture du nouveau président Boubacar Keïta, élu après une intervention militaire française pour repousser une offensive de groupes islamistes qui tentaient de prendre le contrôle du pays.

L'ancien Premier ministre Ibrahim Boubacar Keïta dit IBK est devenu le nouveau président du Mali. Agé de 68 ans, cet homme est un cacique de la vie politique malienne. Il a été élu au 2e tour de la présidentielle du 11 août avec 77,61% des voix contre 22,39% à son adversaire Soumaïla Cissé qui avait reconnu sa défaite dès le lendemain du scrutin.

> Vendredi: l'heure de vérité sur la taxe carbone

-
- © -

L'heure de vérité pour la taxe carbone. La seconde Conférence environnementale qui se tient durant deux jours à l’initiative du gouvernement risque de raviver les tensions entre écologistes et socialistes.

L’Elysée et Matignon vont devoir à cette occasion décider enfin de la mise en place d’une taxe carbone l’an prochain et surtout du relèvement ou non du prix du gazoil.

Laure Beaudonnet et Mélanie Godey et Patrick Coquidé