BFMTV

Gaza: un porte-parole de l'ONU éclate en sanglots

"Les droits des Palestiniens, et même leurs enfants, sont totalement bafoués et c'est épouvantable", a dénoncé Chris Gunness.

"Les droits des Palestiniens, et même leurs enfants, sont totalement bafoués et c'est épouvantable", a dénoncé Chris Gunness. - -

Lors d'une interview après l'attaque d'une école à Gaza mercredi, Chris Gunness n'a pu contenir son émotion. Le porte-parole de l'agence chargée des réfugiés palestiniens pour l'ONU (UNRWA) a éclaté en sanglots en direct sur Al Jazeera.

Lors d'une interview après l'attaque d'une école à Gaza mercredi, Chris Gunness n'a pu contenir son émotion. "Les droits des Palestiniens, et même leurs enfants, sont totalement bafoués et c'est épouvantable", a dénoncé le porte-parole de l'agence chargée des réfugiés palestiniens pour l'ONU (UNRWA) avant d'éclater en sanglots en direct sur la chaîne Al Jazeera.

Très actif sur Twitter, Chris Gunness y a posté la vidéo. "Il y a des fois où les larmes sont plus éloquentes que les mots. Les miennes sont insignifiantes comparées à celles des Gazaouis", a-t-il commenté.

There r times when tears speak more eloquently than words. Mine pale into insignificance compared with #Gaza's RT http://t.co/JdS0AMTto1
— Chris Gunness (@ChrisGunness) 31 Juillet 2014

"Un défi délibéré" vis-à-vis du droit international

Après le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon, la Haut-Commissaire de l'ONU aux Droits de l'Homme Navi Pillay a condamné jeudi les attaques israéliennes touchant des maisons, des écoles, des hôpitaux et des centres de réfugiés, y voyant "un acte de défi délibéré vis-à-vis des obligations résultant du droit international".

L'armée israélienne a encore intensifié son offensive, entrant plus profondément dans l'enclave palestinienne.

Au moins seize Palestiniens, dont des enfants, sont morts mercredi dans le nord de la bande de Gaza dans l'explosion de deux obus sur l'une des 83 écoles de l'ONU utilisées pour accueillir les Palestiniens fuyant les combats.

K. L. avec AFP