BFMTV

Koweït: un Saoudien condamné à la prison pour avoir insulté l'émir

BFMTV

Un Saoudien a été condamné jeudi par contumace à cinq ans de prison par un tribunal koweïtien pour avoir insulté l'émir sur Twitter, a indiqué un activiste des droits de l'Homme. C'est le premier étranger à être condamné pour insulte à l'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah.

Le jeune étudiant saoudien, Abdul Aziz Al-Mutairi a été condamné à la prison et à l'expulsion, a précisé Mohammad Al-Humaidi, directeur de l'Organisation koweïtienne des droits de l'Homme. Il a la possibilité de faire appel. De nombreux opposants ou cyberactivistes koweïtiens avaient été condamnés à la prison pour des propos jugés diffamatoires à l'égard de l'émir de cette riche monarchie pétrolière, en infraction à la Constitution.

Début avril, une figure de l'opposition, l'ancien député Mussallam al-Barrak, a écopé de cinq ans de prison ferme pour la même accusation, une condamnation qui a provoqué des manifestations de ses partisans et des critiques d'organisations internationales de défense des droits de l'Homme.